April Podcast By Laetitia Katapult

April Podcast By Laetitia Katapult

laetitia katapult beat à l'air

C’est le rendez-vous habituel de chaque fin de mois pour découvrir des artistes talentueux.

C’est avec Laetitia Katapult, cofondatrice du label Karat et organisatrice des célèbres Katapult, que nous continuons notre concept 1mois, 1dj, 1 interview.

Enjoy !

Salut Laetitia, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, peux-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaitraient pas encore ?

Nous sommes (avec Alex) des activistes de la scène électronique de longue date, disons !!

 

Vous influencez la nuit parisienne depuis de nombreuses années et avez créé le label Karat. Avez-vous encore d’autres défis à relever ?

Oui, toujours essayer de s’améliorer pour embellir nos vies et la vie des autres. Bien envie d’organiser encore plus de fêtes les prochaines années, de développer le label et de mixer toujours et toujours

 

Comment percevez-vous l’évolution de la nuit parisienne depuis quelques années ?

Ce qui se passe à Paris est très positif, de plus en plus de gens sortent et nous remarquons que “les vieux” ressortent aussi pas mal … Un engouement pour les soirées électroniques a vu le jour depuis quelques années. Il faut cependant rester vigilants afin que cette musique ne soit pas récupérée par des gens qui voudraient juste y voir un moyen de faire de l’argent. Il est essentiel d’avoir toujours ça en tête et par exemple ne pas céder à la tentation d’aller jouer dans des lieux ou pour des gens qui ne correspondent pas aux valeurs que l’on veut défendre.

 

Comment qualifies-tu ta musique ? Essayes-tu de transmettre quelque chose?

La musique que je joue est celle qui me fait vibrer quand je l’écoute. Elle est chaude, groovy, mentale, parfois expérimentale. Rarement violente.

J’essaye de donner envie aux gens de danser, de se sentir bien, j’aime les voir s’évader, sourire, réfléchir, se regarder, ressentir les vibrations sur de la musique que je considère être de qualité.

J’essaye de transmettre tout genre d’émotion. Après le message plus politique, celui qui me parait le plus important et qui est pour moi la valeur la plus forte et importante à préserver de la grande époque des raves, c’est que nous sommes tous égaux. Pas de clivage, pas de gens mieux ou moins bien, plus de différence. C’est ce que j’aime le plus dans la teuf.

 

Vous avez reçu Ricardo Villalobos le vendredi 4 avril pour une de vos soirées Katapult, comment a débuté la relation privilégiée que vous avez avec lui ?

Nous avions une boutique de disques à Rouen. Nous allions acheter tous les 15 jours avec notre twingo des disques chez un distributeur à Offenbach. Ricardo était magazinié là-bas. (il y avait pas mal de gros producteurs qui ont démarré là bas d’ailleurs)

Nous achetions des disques et Ricardo nous en sélectionnait quelques-uns de temps en temps. Nous passions nos journées à écouter des disques en les regardant bosser.

Un jour, Ricardo avait cessé de bosser là-bas depuis quelque temps puisqu’il commençait à tourner, il est passé chez Newton et nous étions là. Il est venu nous voir, on a commencé à discuter et on a su que ce jour-là qui il était.

Bref, “ah c’est toi Ricardo, cool tu ne veux pas venir jouer dans nos soirées, et blablabla et blablabla.
Ça fait 15 ans que ça dur et qu’il ne nous a jamais refusé un booking. On fait une date par an ensemble. C’est avec Ark le plus fidèle de nos compagnons de route. Nous défendons les mêmes valeurs et nous sommes heureux de nous dire qu’on fait partie de la même famille.

 

Outre votre soirée avec Villalobos, quelle était selon vous la meilleure soirée de ce début 2014 ?

Je ne sors pas beaucoup en dehors de mes soirées parce que j’ai des enfants alors j’essaye de rester raisonnable. Du coup ce n’est pas très original, mais je dirai la soirée Katapult au River avec Ark, Charles Hascoët, Sonja Moonear et Nicolas lutz… ou la soirée à la ferme du bonheur .. Ce lieu est juste une énorme folie et le boss un des hommes les plus beaux de la terre je pense.

Il y a une fête qui m’a l’air bien chanmé et que j’aimerais beaucoup faire un jour sinon, c’est la OTTO X. Ils reflètent vraiment la vision que j’ai de fête; ils se déguisent, ne se prennent pas au sérieux et en même temps son super pro dans leur façon de bosser

 

As-tu un club ou un endroit où tu préfères mixer ?

Le Club Der Visionare et le Robert Jonson

 

Y a-t-il un organisateur ou un artiste avec qui tu voudrais collaborer dans le futur ?

J’avoue que je me sens assez proche de l’univers de Half Baked. Je n’ai jamais été à une seule de leur soirée et je ne les connais pas personnellement, mais leur univers me semble assez proche du nôtre. Après c’est toujours un grand plaisir de bosser avec le Club der Visionare ou les gars du Renate.

Je me sens assez proche des gens qui restent raisonnables, intelligents et réactifs. Ça permet de faire de la qualité tout le temps.

Pour l’artiste je rêverais de faire jouer le groupe SUICIDE dans une de mes soirées. J’ai pris ma plus grosse claque musicale de toute mon existence lors d’un concert sur un festival. Je ne les connaissais pas, une musique m’a happé de loin. Ce fût le moment le plus psychédélique de ma vie (sans substance chimique) depuis c’est un petit rêve d’enfant que je me garde dans la tête, mais je crois qu’ils sont physiquement plus trop en forme pour ce genre de projet.

 

Peux-tu nous en dire plus sur les prochaines sorties Karat?

Nous sortons un maxi de Losoul. Autant vous dire que ce gars à bercer nos années 2000 avec son groove à couper le souffle et qu’il n’est pas pour rien dans le succès de l’époque de notre boutique. C’est donc un honneur pour nous de sortir un de ces disques et je pense qu’il sera plaire à beaucoup de gens en quête de bonne musique.

 

Que faites-vous quand vous ne mixez/produisez pas ?

On organise des fêtes essentiellement et on s’occupe de nos enfants.

On est des gens assez classiques. On aime les choses assez simples. Le bon vin, les potes, les bonnes bouffes, le soleil, raconter des conneries. Rêver qu’on va partir un jour au bout du monde, danser, écouter de la musique, échanger…

 

Que peut-on vous souhaiter pour vos prochains projets ?

De rester intègre et de pouvoir continuer à vivre de notre passion

Previous // LE BONHEUR EST DANS LE SOUK # 3 // Le 6b // 03.05
Next DU VIN - DES DESSINS // Les Ateliers Paris // 08.05

About author

You might also like

Musique 0 Comments

RBMA FESTIVAL PARIS 19-24 SEPT 2016

La programmation du prochain Red Bull Music Academy Festival qui se tiendra du 19 au 24 septembre vient d’être dévoilée. Après une première édition très réussie, la marque aux taureaux rouges

Musique 0 Comments

Yuksek toujours aussi bon pour le clip « Off The Wall »

Yuksek a fait appel à Romain Segaud et Brodinski pour assurer la mise en avant de son nouveau single « Off The Wall ». Le premier signe un clip original et coloré,

Musique 0 Comments

TVFROM86 – PURPLE PEOPLE EP

On vous présente la sortie de Tvfrom86 sur son premier EP: PURPLE PEOPLE, sorti il y a peu chez Popcorn Records. Bel EP House 4 tracks où l’on retrouve un