fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

ALTERNATIVES QUEER – DISCOQUETTE : 1ERE BOUGIE, DES YEUX PLEIN LES PAILLETTES !

Partager

A l’occasion du premier anniversaire de la Discoquette, qui se déroulera le vendredi 12 octobre prochain à l’Officine 2.0, on a posé quelques questions aux hôtesses de la soirée. Elles nous ont confié tous leurs conseils beauté, fashion, lifestyle pour s’enflammer sur le dancefloor ! Au programme, des paillettes, de l’amour, des paillettes, des moves endiablés et des paillettes !


Hello Discoquette, pour celleux qui auraient eu le malheur de vous rater toute cette année, est-ce que vous pouvez faire un petit cours de rattrapage, en quelques mots ?

Clémence Trü : Discoquette, c’est la fête sans prise de tête. Un lieu où tout le monde peut s’amuser et s’accorder une parenthèse pailletée. Une soirée où on donne de l’amour, beaucoup d’amour.

Nos hôtesses sont en speed-dating, comment se présentent-elles ? En imaginant que la personne en face ne leur donne pas envie de fuir bien sûr !

Gloria GayPierre : Attachée aux bonnes manières comme à la vodka, je suis un peu la grande sœur des trois, je protège mes gurlz et n’hésite pas à leur taper sur la fesse si l’une d’elles a un sein qui se fait la malle.

Clémence Trü : Meuf chelou, souvent rébou, moche mais gentille, complètement folle, j’abuse de l’alcool comme de la colle. Plus je me scotche de trucs sur la gueule, mieux je me porte. J’aime m’habiller avec tout ce qui n’est pas un habit, à la base. Sinon, j’aime aussi la danse, mes copines, les torses poilus et l’irrumation.

Victoria Lachose : Je suis la benjamine de cette tribu de drag queens, également DJ un peu WTF, un peu nympho sur les bords de scène…

Maintenant, on aurait bien besoin de beauty tips de la part des queens, pour briller de mille feux le 12 octobre !

Gloria : On n’oublie pas sa dignité, et son déodorant !

Clémence : Collez-vous des trucs sur le visage, peu importe quoi : des paillettes, des strass, des bouts de papier alu, des miettes de chips… Votre peau ne vous remerciera pas mais vous serez sûr.e.s de vous faire remarquer !

Victoria : beaucoup de paillettes sur le corps pour être la.e roi.eine du dancefloor et un contouring bien présent pour éloigner les enfants.

Pour être la plus belle, ou au moins pour réussir à entrer à l’Officine 2.0, combien de temps devant la glace recommandez-vous ?

Gloria : Ne vous leurrez pas, nous restons les plus belles de la soirée, mais si vous voulez passer nous faire un bisou, prévoyez une bonne dose de paillettes (on a aussi un stand paillettes à l’intérieur pour les plus tête-en-l’air).

Clémence : 3 min, le temps de vous brossez les dents. (L’hygiène, c’est important.)

Victoria : 4 heures minimum, le temps d’appeler une entreprise de BTP pour retaper ma masculinité.

Vous avez des conseils de tracks pour se mettre dans l’ambiance tout en appliquant ses faux-cils ?

Gloria : Carly Rae Jepsen – Cut to the feeling (mais bon en général je danse comme une conne du coup mes faux-cils ne collent pas et je dois m’y reprendre à plusieurs fois…)

Clémence : Chic – Le Freak (avec des dancemoves improbables, on finit avec les lashes au milieu du front !)


Victoria : Donna Summer – Hot Stuff, pour faire sécher la superglue en trois mouvements de cul !

Des conseils sur l’outfit ultime pour éclipser toutes les autres sur la piste de danse ?

Gloria : des sequins, des guirlandes, du sexy, tout ce qui brille.

Clémence : Des diodes ou des LED. Et puis c’est pratique quand la lumière des chiottes est défectueuse.

Victoria : du sexy, du court, du trop petit, du jaune et du flashy ou pourquoi pas la bite à l’air 😉

D’ailleurs, vaut-il mieux être underdressed ou overdressed à la Discoquette ?

Gloria : ça dépend de la saison mais les paillettes ça ne tient pas chaud 🙂

Clémence : Who needs a dress when you got a jolie paire de fesses ?

Victoria : totally undressed to be the dancefloor goddess !

Pour le make up, à partir de quelle dose de paillettes y a-t-il trop de paillettes ? Et surtout, vous auriez une astuce de pro pour le démaquillage le lendemain ? Parce que les paillettes façon boule disco, ça le fait moyen le lundi en réunion avec la.e directeur.rice !

Gloria : More is More ! JAMAIS ASSEZ ! Pour la réunion, arriver avec une bouteille de champagne… ça fait oublier les paillettes !

Clémence : Trop, c’est encore pas assez. Et si ton ou ta boss te dit quelque chose, change de boulot !

Victoria : la paillette c’est par palettes, et si ta boss trouve pas ça chouette, fous-la direct dans les toilettes !

La Discoquette, vous diriez que c’est une soirée où on passe plus de temps dans les toilettes à se remaquiller, ou sur la piste de danse à se déhancher ?

Gloria : Définitivement sur la piste… c’est même difficile de s’en dépêtrer tellement le son est bon, les gens formidables, de l’amour diffusé en paillettes dans toute la salle…

Clémence : Clairement sur la piste de danse. Même si on aime d’amour la dame pipi de l’Officine, notre héroïne. (Un vrai cerbère. Mais cœur sur toi, Jeanine !)

Victoria : J’ai l’air d’avoir besoin de me remaquiller ?

Enfin, vous allez souffler votre première bougie : pour ou contre les crèmes anti-rides ?

Gloria : la crème anti-ride? Je la mange au petit dej avec du muesli pourquoi?

Clémence : Perso, je suis plutôt enduit de rebouchage. 2.90€ au brico.

Victoria : contrairement à mes consœurs, je suis trop jeune et encore pleine de sébum !

Pour plus d’infos sur la Discoquette, c’est par ici.

Photos par Silvere Koulouris pour Discoquette.

Tags:
X