INTERVIEW – SWARM FACTORY : SON, LUMIÈRES ET BONNE HUMEUR

INTERVIEW – SWARM FACTORY : SON, LUMIÈRES ET BONNE HUMEUR

Depuis 2013, le collectif s’est établi dans le paysage nocturne – et diurne – français comme un pilier dans l’organisation d’événements dits warehouse en invitant nombre d’artistes français et internationaux à venir se produire dans des lieux atypiques et industriels comme des hangars et des entrepôts. Ils seront de retour en région parisienne – dans un lieu encore secret – le 8 décembre, et on les a contactés pour qu’ils nous expliquent le concept de Swarm Factory. En bonus, les artistes de la soirée vous ont concocté une petite playlist bien léchée pour réviser vos plus beaux moves. Plus d’infos et même des invitations à gagner ici.

 

Salut Swarm team ! Comment ça va ? Depuis 2013 vous organisez des soirées gargantuesques dans des hangars et entrepôts un peu partout en France, mais on en sait finalement peu sur vous. Est-ce que vous pourriez vous présenter en quelques mots ?

Une bande de potes de longue date, bons vivants et passionnés de musique qui essayent de faire des soirées sympas !

C’est quoi « Swarm » ?

On a commencé fin 2013, on voulait faire une petite teuf entre potes dans un hangar mais ça a un peu dérapé et on s’est retrouvés avec 400-500 personnes.
On avait mis le paquet sur le son et les lights du coup c’est un peu devenu notre spécialité. Quand tu viens à une de nos teufs, tu peux être sûr qu’il y aura un bon système son et pas mal de lights. On adore ça !
On s’est baladé un peu partout en France : Paris, Lille, Lyon, Rouen, Montpellier pendant 3 ans, mais depuis l’an dernier on a choisi de nous concentrer sur Paris pour exprimer notre vision des soirées.
La chance que l’on a chez Swarm c’est qu’on est 6 potes qui bossent dans des secteurs différents : l’immobilier, la finance, l’hôtellerie, l’informatique, la régie événementielle et le management musical, du coup on a chacun nos spécialités et ça se coordonne plutôt bien dans les événements qu’on produit; mais on a complètement les pieds sur terre et on met un point d’honneur à respecter la légalité, quitte à rater parfois des plans de ouf.

 

Votre prochaine fête sera en proche banlieue parisienne le 8 décembre. Qu’est ce que vous pouvez déjà nous lâcher sur ce lieu secret ?

Secret secret .. ! Non ça va être cool ! On prépare une petite scéno surprise et des petits cadeaux sympas ! On a deux salles plutôt cool et un petit espace extérieur (petit hein !). Ce n’est pas une exclu unique unique mais l’endroit va être bien aménagé, et les prix à la cool !

Pourquoi choisir votre soirée plutôt qu’une autre le 8 décembre ?

Parce que nous, on n’est pas chers et sympas ! Non en vrai, venez, ça va être trop bien ! Sincèrement le rapport qualité-prix est là. 9 Artistes, 8h de son, 2 stages, un warehouse, le tout pour des prix entre 5 et 13€ en préventes.

Vos projets pour l’avenir ?

Déjà, nous sommes en train de préparer nos 4 ans pour Nouvel An, ça sera un warehouse encore jamais exploité au Nord-Ouest de Paris et accessible en métro. Le spot est vraiment très sympa avec une belle hauteur sous plafond. On vous en dit plus dès le lancement de l’event très prochainement.

Sinon, ça fait longtemps qu’on réfléchit à un festival l’été, mais pour travailler dans le spectacle et l’événementiel, on sait que financièrement c’est très complexe d’être rentable, sans parler des risques météo. A chaque fois, on n’a pas de chance ! On y réfléchit de plus en plus, c’est peut-être pour cet été 😉.

Un grand merci à toute l’équipe de Swarm pour avoir répondu à nos questions. On vous laisse maintenant avec la playlist qu’ils nous ont faite spécialement pour l’occasion. On a déjà hâte d’être vendredi.

Crédits photos : Swarm Factory

Previous PODCAST 53 BY SOULIST
Next PODCAST 54 BY FLOXYD

About author

Paul Sinh 59 posts

Co-rédacteur en chef / Les Sorties du Mois / DJ

View all posts by this author →

You might also like

Électro 0 Comments

The Access – Something New

J’ai découvert The Access il y a quelques mois, et je doit dire que pour le moment , aucunes de ses productions house chicos et good feeling ne m’ont déçu

LA SCÈNE ÉLECTRONIQUE ESTONIENNE : LE COLLECTIF MÜRK

(English version below) Une partie de la rédaction est installée en Estonie depuis quelques semaines déjà et ce, pour encore quelques mois. On a donc décidé de vous emmener à

Musique 0 Comments

ROSCELLA BAY FESTIVAL – 23, 24 & 25 SEPTEMBRE 2016

ROSCELLA BAY FESTIVAL 23, 24 & 25 SEPTEMBRE 2016 VIEUX PORT DE LA ROCHELLE — 30 concerts, djs sets & expositions Village Éco-Reponsable Open Air & Clubs Musiques Électroniques &