January Podcast by Brenn & César

January Podcast by Brenn & César

brennCesar beat à l'air

Nous y sommes, nous lançons aujourd’hui notre nouveau concept : 1mois, 1Dj.

Cela sera une habitude à prendre chaque 21 du mois pour découvrir de nouveaux artistes talentueux.

Pour cette première il nous a paru évident de commencer avec Brenn & César, qui symbolise pour nous cette nouvelle vague parisienne, une vraie identité et un vrai goût pour la belle musique !

Enjoy ! 

 

-Salut Brenn & César, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, pourriez-vous vous présenter pour les lecteurs qui ne vous connaitraient pas encore ?

Brenn Daude 24ans et César Daude 23ans, deux frangins de l’est parisien, on côtoie la musique depuis l’enfance (CP), notre mère était chanteuse à l’Opéra et nous a donc mis au Solfège/Piano dès le CP, alors que notre père d’origine antillaise nous a toujours bourré le crane à coups de Salsa, Zouk, Zouk et autres musiques caribéennes.

Nous, on était surtout orienté rock, métal (Metallicca, Slayer, Hendrix, Led Zep, The Cure…), n’en déplaise à nos parents.
Vers 2006 plus ou moins par hasard on tombe dans la Techno.
Début 2007, premier mixs avec les moyens du bord sur Virtual DJ (rires !) le temps de nous convaincre que ça nous plaisait vraiment et d’investir dans nos premières platines CDs.

On avait déjà commencer à tripoter Ableton Live vers 2008/2009 mais c’est vraiment vers 2011 qu’on commence à s’amuser à la prod.

On se produit dans des soirées d’écoles, puis 1èr collectif « WAKE UP » avec Badis. Ce qui nous a permis petit à petit de jouer dans des salles telles que le Folies Pigalle, la Loco (l’actuelle Machine), Redlight, Java, Cabaret Sauvage, 6B, Culture Hall, Petit Bain, Batofar, Bus Paladium, 4 Elements, Panic Room…
Très proches des milieux alternatifs et underground parisiens mêlant Hip Hop et Techno, c’est alors qu’on se produit dans plusieurs soirées « free » pour finalement créer notre propre concept « Roof Top » qui nous a donné l’occasion de partager la scène avec des artistes de l’Entourage, notamment la Cool Connexion (Jazzy Bazz & Esso).

Pendant l’été 2011 on sort notre premier track qui a pas mal tourné en Allemagne « Le Train de la Côte » à retrouver sur notre Soundcloud qui a notamment tapé dans l’oeil de Sébastien Léger, Joachim Pastor et Wankelmut.

Depuis, on a pu nous voir lors des soirées « Berlinons Paris », puis les soirées « 12CLUB » organisées par un ancien de la BP et les Katapult (Alex & Laetitia) revendiquant un esprit Warehouse assez libre qui nous a tout de suite séduit.

Pour résumer nous sommes deux frangins complémentaires qui ont quasiment toujours fait de la musique ensemble. César est plutôt axé percussions et mixage avec une approche très expérimentale et spontanée de la techno, quand je (Brenn) me concentre davantage sur la théorie, à savoir l’harmonie et l’arrangement de nos productions. On aime la Techno et la House Music en général, bonnes mélodies, grosses bass lines, et percus bien lourdes.

 

-Quelle était selon vous la meilleure soirée 2012 ?

César : Le dernier 12CLUB à la Clinique des Arts en décembre dernier (rires) ! Sans dec, ils ont fait un boulot énorme pour aménager cet endroit pas évident à gérer pour proposer une teuf Techno de 12 heures, sans vouloir saigner sa clientèle pour autant… ce qui à notre goût détonne pas mal par rapport ce que la nuit parisienne a l’habitude de proposer.

Brenn : Sinon plus sérieusement, LA REVERIE à porte de Versailles le 6 et 7 Juillet était tout simplement dingue.
Un très bon lineup avec entre autre Richie Hawtin, Loco Dice, Maya Jane Coles, Seth Troxler…
Il y avait vraiment une ambiance incroyable jusqu’à 7h du matin. Il y avait tout : du live mais surtout beaucoup de niveau (Hawtin) et Loco Dice fut techniquement très bon !

 

-Quel est l’artiste qui vous influence le plus dans votre musique ?

Brenn : Sebastien Leger de 2007 à 2010 est pour moi le meilleur dj francais sans contest. Aujourd’hui il n’y a pas vraiment d’artiste qui m’influence en particulier. Si, il y a quand même un gars que je suis de très près, c’est Ron Costa. Il apporte cette dimension Tech House à sa Techno qui lui donne une patate et une efficacité à couper le souffle (Cf. Le souffle de Jacob)

César : Beaucoup de Labels, de collectifs mais c’est plus Drumcode en ce moment (Alan Fitzpatrick, Adam Beyer, etc) tout en gardant un oeil ou deux sur M_nus et SCI+TEC. Et puis pleins d’autres sons d’un peu partout, de part nos connaissances en Allemagne, et Outre-Manche.

 

Pour vous quel est le meilleur dj actuel?

César : le patron du label M_nus, Richie Hawtin qui a une grosse palette musicale, mais surtout une très grosse technique.. Suffit de regarder son Boiler Room pour cerner le niveau du pépère.

Brenn : Musicalement, je dirais que les gars de Kollektiv Turmstrasse sont au top, toujours dans le vrai. Sinon, le dernier live d’Extrawelt m’avait laissé rêveur…

 

-Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Brenn : Oui à la BP au Village Russe, au moment de jouer on se rend compte que l’on a oublié le cable de la carte son! On venait de changer de set-up, et on était pas encore très familier avec notre nouvelle config. 20 minutes avant de jouer, au moment de sortir le matos, on s’en rend compte.Heureuseument qu’on habite pas loin…

César : Du coup, Brenn a fait un aller-retour en vélib Bastille – Quai d’Austrerlitz en 30minutes. Les potes nous étaient pas contents ! Mais bon, aujourd’hui on en rigole (rires)

 

-Un orga ou un artiste avec lequel vous souhaiteriez collaborer dans le future  ?

Brenn : Faire une soirée Mistakes ou Form, ça serait le luxe ! Je suis fan de leurs artistes (Joachim Pastor, Julian Jeweil, Soliman…) et puis je suis convaincu que la Techno made in France a de beaux jours devant elle quand on voit l’explosion de la scène parisienne notamment.

Cesar : Shdwplay sur SCI+TEC, le label de Dubfire. Mais aujourd’hui, on se sent bien au 12CLUB où a nos habitudes, les orgas sont sérieux et adorables, toujours soucieux de proposer des évènements qui se démarquent, et les perspectives de collaborations sont super intéressantes, donc on n’en dit pas trop là-dessus pour l’instant.

 

-C’est quoi la vie de Brenn & Cesar quand il ne mixent pas ?

Cesar : Je suis toujours étudiant, je fais une formation d’ingénieur/technicien son à la SAE, et je bosse dans la restauration à côté de ça.

Brenn : J’ai terminé mes études et je suis maintenant Ingénieur en Aéronautique pour une grosse boite en région parisienne pour ne pas la citer. J’ai quitté le cocon familial il y a peu, et on travaille surtout chez moi, où on s’est installé un petit home-studio.

 

Où est-ce que vous avez l’habitude de sortir ?

Brenn : On peut nous croiser au Rex, à la Machine, et même au Showcase quand la prog ne nous laisse pas le choix ! Mais on a pas d’habitude particulière. En gros, on va voir les artistes qui nous plaisent, là où ils passent. Un peu comme tout le monde nan? (rires)
César : Et puis tu rajoutes à ça toutes les soirées alternatives qui poussent comme des champignons depuis un moment et ça te fait un agenda bien chargé.

 

-Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour vos futures projets ?

La signature d’un premier EP, et toujours plus d’inspiration bien sûr. Après, si tu fais les choses bien, que , le reste suit tout seul.
En tout cas, l’année 2013 s’annonce pas mal avec de grosses surprises qui arrivent notamment avec le 12CLUB qui change de forme pour prendre une nouvelle ampleur. On vous dit pas tout, sinon c’est pas drôle… On a hate !!!!

En attendant le 12CLUB ou notre prochaine date avec N’to au Petit Bain (26 janvier), passez écouter nos dernières productions et surtout le dernier podcast qu’on vient d’enregistrer pour nos potes de Beat à l’air héhé !

 

 

Previous Rubbish - L'art de faire dans la dentelle
Next Release Party Pouvoir Magique

About author

You might also like

Électro 0 Comments

LE MONTICULE FESTIVAL : QUAND LA TECHNO SE MET AU VERT

Du 21 au 25 juin, la troisième édition du Monticule Festival se déroulera dans le domaine Gayfié, près de Toulouse. Cet été c’est presque 700 festivaliers qui viendront respirer le

Musique 0 Comments

January Podcast by Pal Cosmo & Johnny B’Jizz

C’est le rendez-vous habituel de chaque fin de mois pour découvrir des artistes talentueux. C’est avec Pal Cosmo & Johnny B’Jizz, nos deux Dj maisons, que nous continuons notre concept 1mois, 1dj, 1

Report 0 Comments

Interview : RATATAT x We Love Green Festival 2015

Un dimanche sous l’averse en début d’après-midi, quelques heures avant leur live événement en clôture du We Love Green Festival 2015, Beat à l’air est allé discuter avec RATATAT de la pluie