January Podcast By Molly

January Podcast By Molly

molly beat à l'air

C’est le rendez-vous habituel de chaque 21 (presque) du mois pour découvrir de nouveaux artistes talentueux.

C’est avec Molly que nous continuons notre concept 1mois, 1dj, 1 interview.

Et elle nous fait le joli cadeau de son tout premier set techno (elle qui est plus house) réalisé le 17 janvier lors de la Ostgut Ton Nacht au Rex.

Enjoy !

 

Beat à l’air : Salut Molly, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, peux-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaitraient pas encore ?

Molly : Bonjour, je m’appelle Emeline et je me produis en tant que DJ sous le nom de Molly. Je vis à Paris depuis 8 ans maintenant et je suis passionnée de musique, surtout par la musique électronique !

 

BAL : Ta découverte avec la techno s’est faite en Angleterre, peux-tu nous raconter ta rencontre avec cette musique ?

Molly : Disons que j’ai d’abord découvert l’electro, à Londres. C’était la grande époque de l’electro-clash.  Venant du rock, cette musique m’a rapidement plu. J’étais en vacances à Londres pour 2 mois et j’ai commencé à découvrir la vie nocturne londonienne. C’est notamment au club « THE END » que j’ai découvert cela.

En rentrant en France, j’ai voulu continuer à écouter cette musique, c’est là que j’ai commencé à acheter mes premiers vinyles en musique électronique. S’en suivit l’achat de platines, car cela m’intriguait et de fil en aiguille , les choses se sont pas mal développées.

 

BAL : Tu gères la communication du Rex en plus de la musique, ça ne te traverse jamais l’esprit de faire un choix ? De développer encore plus ta carrière artistique par exemple.

Molly : C’est un peu ma réflexion du moment !  Il est vrai que je manque de temps pour développer ma carrière, c’est une évidence. Je me plains toujours de ne jamais avoir de temps pour travailler la production et je ne prépare jamais mes DJ’s sets pour la même raison, mais c’est un choix.

J’aime mener une activité annexe en plus de la musique, qui me permet de faire autre chose, d’échanger avec des gens, etc … Le fait d’aller jouer sans avoir aucune pression financière change pas mal la donne. Je n’accepte que les dates qui me plaisent et je ne joue jamais parce que j’ai besoin de payer mon loyer. J’aime avoir cette liberté et c’est ce qui me permet, jusqu’à présent de toujours prendre du plaisir dans mes sets, et visiblement, d’après les échos que j’en ai, ça se ressent. Pour le moment j’arrive à m’en sortir comme ça, mais si les choses se développent, il faudra bien que je fasse un choix !

 

BAL : Récemment tu as été invité à jouer pour les 8 ans du Berghain, qu’est ce que ça t’a fait de jouer dans ce club aussi mythique et reconnu aux côtés de pointures du milieu ? Tout s’est il bien passé ?

Molly : Je corrige, il s’agissait des 9 ans ! j’ai encore beaucoup de mal à réaliser ce qu’il est en train de se passer pour moi dans ce club si mythique. C’était ma 3e date cette année là-bas et finir l’année sur l’anniversaire était un immense honneur. J’en ai encore des frissons quand j’y repense !  C’était fantastique, j’ai joué de 5h à 9h le dimanche matin, entre le live de Kink et le projet house de Shed, Head High. Je n’ai cessé de me demander ‘mais qu’est ce que je fais là’ hahahaha .

Le club était plein, j’avais énormément la pression et tout s’est déroulé à merveille. Je pense même avoir fait l’un de mes meilleurs sets. Quand les gens ont applaudi à la fin du set, j’étais tout émue… Entre le son, l’ambiance et les quelques copains qui étaient là pour me soutenir, toutes les conditions étaient réunies pour que tout se passe comme je l’avais imaginé. Je m’en souviendrais longtemps

 

BAL : Une « Molly » artistiquement comblée ? Ou tu en veux plus.

Molly : Comblée, je le suis !! Sincèrement je n’aurais jamais pensé en arriver là ou j’en suis maintenant … Je me laisse porter, comme je l’ai toujours fait … On verra bien où cela me mène !

 

BAL : Idéalement tu te verrais où dans 1 an ?

Molly : Aucune idée ! j’ai un peu de mal à me projeter, je vis beaucoup au jour le jour !

 

BAL : La nuit à Paris a beaucoup évolué ces derniers temps, peux-tu nous parler de ton point de vue en tant qu’artiste et chargée de communication du rex ?

Molly : C’est le cas de le dire ! Je me souviens encore il y a peu d’années où l’on se plaignait qu’il ne se passait rien … Les temps ont bien changé !! Je trouve ça super qu’il y ait une telle offre à Paris aujourd’hui. Selon moi, plus il y a de soirées, et plus il y a de gens qui sortent dans les rues de Paris. D’autre part , le fait qu’il y ait tant de soirées permet d’avoir une offre plus large, et surtout de proposer des soirées avec des line-up beaucoup plus pointus !

Quand on va sur Resident Advisor par exemple, et que l’on regarde dans l’agenda du weekend à Paris, on ne sait plus où donner de la tête, c’est beau !  Pourvu que ça dure !

 

BAL : Quelle était selon toi la meilleure soirée 2013 ?

Molly : Difficile d’en choisir une… il y a les soirées où j’ai joué et les soirées auxquelles j’ai assisté en tant que public… Je pourrais en citer 10. Donc je ne préfère pas choisir.

 

BAL : As-tu un lieu où tu préfères mixer ?

Molly : Le Panoramabar ! mais il y a aussi la maison, le REX !

 

BAL : Quels sont les artistes qui t’influencent le plus dans ta musique ?

Molly : Fred P, Kerri Chandler, Zip …mais j’adore écouter également d’autres genres de musique : funk, Classique , jazz . Cela m’inspire beaucoup dans la musique.

 

BAL : Il y a-t-il un organisateur ou un artiste avec qui tu voudrais collaborer dans le futur ?

Molly : Fred P ? J ahahahah,  c’est beau de rêver !

 

BAL : Tes prochains projets, des sorties ?

Molly : J’ai repris la production, que j’avais laissée de côté pendant 1 an par manque de temps …  J’ai réussi à mieux m’organiser et je travaille actuellement sur de nouveaux morceaux en espérant pouvoir sortir prochainement un EP !

 

BAL : Que fais tu quand tu ne mixes/produis pas ?

Molly : Ahahaha…. Alors je suis au bureau du REX du lundi au vendredi… et pour ce qui est des weekends, si je ne mixe pas, j’essaie de passer du temps avec mes amis, de profiter de Paris, faire des expos et aussi j’en profite pour faire un peu de sport.

 

BAL : Que peut-on te souhaiter pour tes prochains projets ?

Molly : De continuer à faire danser les gens et de me faire plaisir !

Previous WEE ! Week-End Electro - Poitiers - 6/7/8 Février 14
Next DDD & La Source invitent #2 // La JAVA // 29.01.14

About author

You might also like

Musique 0 Comments

Ed Banger 9 ans

Le label de Pedro Winter a 9 ans et les a fêté jeudi dernier à l’Aéronef de Lille. En 9 ans, Ed Banger a permis à de nombreux artistes d’éclore et a construit

Sorties du mois 0 Comments

LES SORTIES DU MOIS – JUIN 2016

Dans cette nouvelle rubrique, Beat à l’Air vous présente chaque mois les futures sorties coup de coeur de la rédaction ! Des must-have pour vos oreilles aguerries. Pour juin on

Culture 0 Comments

VINYL TIPS : PHOTOSHOP TON NOUVEAU POTE POUR ACHETER DES VINYLES EN LIGNE

Enfin une astuce qui va en ravir plus d’un ! Si aujourd’hui la commande de vinyle par internet représente un atout majeur du parfait digger il n’en reste pas moins