fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

LES SORTIES DU MOIS – MARS 2018

Partager

Tous les mois, Beat à l’air vous présente les dernières et futures sorties qui ont fait chavirer les oreilles et le cœur de la rédaction. En cet étrange mois de mars, on vous a sélectionné des douceurs pop, des catharsis techno et des curiosités électroniques, à des années lumières des sentiers battus. A vos casques !

Mais avant tout, le résumé vidéo.


GARDEN CITY MOVEMENT – BEFORE I FALL (Night Time Stories)

On commence notre sélection par Apollonia, non non, pas le trio house, mais le premier album des génies de l’électro-pop-indé venus tout droit d’Israel : Garden City Movement, signé chez Nite Time Stories. Un disque sublime, dont la douceur et la sensualité des arrangements sont soutenus par les paroles qui lui donnent une dimension sombre, fortement émotionnelle et mélancolique, telle une longue épopée sentimentale.

Sortie prévue le 16 mars, ici.

 

NOKE – FIELDS EP (Banzaï Lab)

Fields est une balade mélangeant avec finesse une synthèse numérique à la rythmique millimétrée et les textures organiques de la vie réelle. Eveillé musicalement du côté de Bordeaux à coup de Nuyorican Soûl Nicolas Jaar et Mount Kimbie, Noke signe logiquement ce premier EP très organique, deep et dub chez Banzaï. A écouter les yeux fermés, littéralement.

Disponible depuis le 2 mars, ici.

 

AROOP ROY – WHAT I LOVE EP (Delusions of Grandeur)

On change de style avec un véritable joyau house, certainement notre coup de coeur du mois. Teinté de jazz, d’afro-funk et de soul, on ne peut s’empêcher de remuer la tête et de se laisser réchauffer par ces vocales sexy et moites, et ses bass-lines grasses à souhait. Un délice qu’on retrouvera certainement très vite sur nos dancefloor les plus chauds.

Sortie prévue le 23 mars, ici.

 

KAMERA – ARC VENTOUX (Phantasy)

Allias de l’anglais James Welsh chez Phantasy Records, Kamera s’inspire de genres multiples tels que l’indus, l’EBM ou le post-punk pour créer des sons orientés dancefloor d’une efficacité fracassante, sans pour autant perdre en qualité musicale. Arc Ventoux est un disque techno industriel et minimaliste mais étonnamment loin de l’esprit sombre et glauque de la majorité des artistes du genre, se terminant par ailleurs avec deux morceaux ambient/drone plutôt magiques.

Disponible depuis le 2 mars, ici.

 

HEMKA – 707 COLLISION (Balans Records)

C’est chez Balans Records, label techno très respecté fondé par un certain Tripeo, que la parisienne Hemka signe son dernier EP aux sonorités détroïdes et sci-fi à souhait. Superbement bien produit et construit, elle se paye même le luxe de deux remixes par le boss du label lui-même. À jouer sans hésiter pour un peak-time destructeur et de qualité.

Sortie prévue le 16 mars, ici.

 

EDIT SELECT – CYCLICAL UNDULATIONS (Soma Records)

Dernier né d’une collaboration intemporelle entre Tony Scott, aka Edit Select, et Soma Records, Cyclical Undulations est la continuité de sa plongée dans les profondeur de la deep-techno qu’il explore sans relâche. Ce disque est un bijou atmosphérique et d’une précision indéniable.

Disponible depuis le 2 mars, ici.

 

SHLØMO – REMIXED (Wolfskuil Records)

On continue avec un EP techno taillé pour les grands moments de fête. Prenez une pointure de la techno française, Schlømo, et confiez à des légendes comme Oscar Murello, Johannes Heil ou encore Tripeo le soin d’en remixer des morceaux, et vous obtiendrez un EP extrêmement sophistiqué alliant puissance, beauté et  précision.

Sortie prévue le 30 mars.

 

CHEVEL – ALWAYS YOURS (Different Circles)

On change de registre avec le deuxième album de Chevel, la dernière signature de Different Circles, label de Mumdance and Logos. Normalement plus orienté UK bass et Grime, c’est dans une atmosphère plus expérimentale et ambient que le label s’est tourné. Déjà acclamé pour son premier album Blurse, sur Stroboscopic Artefact, on ne peut qu’apprécier la musicalité surprenante que l’italien arrive à donner à son disque se classant plutôt dans un style très difficile d’accès au premier abord.

Sortie prévue le 23 mars, ici.

 

CAVERN OF ANTI-MATTER – HORMONE LEMONADE (Duophonic UHF Disks)

On continue avec le troisième album de Cavern of Anti-Matter sur leur propre label, Duophonic, qui est un bijou purement synthétique, comme une apologie de la machine organico-analogique dans sa plus pure forme. Tantôt jazz, parfois funk, mais aussi krautrock, ou même synth-wave… C’est le genre d’OVNI dont on ne se lasse pas, aussi étrange qu’ils puissent être, de par leur magnifique originalité et sensibilité musicale hors norme.

Sortie prévue le 23 mars, ici.

 

SPACE AFRIKA – SOMEWHERE DECENT TO LIVE (Sferic Records)

On clôt cet épisode des sorties du mois en douceur avec un somptueux LP dub-techno et ambient tout droit venu de Manchester. Space Afrika nous livre un disque introspectif aux sonorités complexes et oniriques à la manière de Monolake ou encore Rod Modell – en moins techno, on vous l’accorde. Fermez les yeux, et on se retrouve le mois prochain.

Disponible depuis le 8 mars, ici.

Tags:

Vous aimerez aussi

X