fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

LORD ESPERANZA : SA GRANDEUR DE PARIS

Partager

Né aux Lilas dans le 93, Lord Esperanza a évolué entre le 18e et 19e arrondissements de la capitale. Aujourd’hui propulsé dans les hautes sphères du rap français et partageant la scène avec ses plus fidèles acolytes Nelick et Majeur Mineur, il grimpe. Avant de monter sur la scène du Rex à Toulouse, le jeune rappeur s’est posé un instant pour revenir sur la ville qui l’a vu évoluer, Paris.


L’endroit où t’aimes le plus chiller à Paris ?

A l’hôtel Amour dans le 9e arrondissement.

Un lieu qui te donne de l’énergie à Paris ?

Le 18e, mon quartier. Marx Dormoy, Lamarck Caulaincourt, Abbesses, Pigalle. Le 9e arrondissement aussi, toujours dans le même coin hein !

Un endroit qui te donne envie de faire de grandes choses ?

Jolie question. Hum, Le Louvre, tout simplement. Pour la grandeur des œuvres qui s’y trouve et la brillance des esprits qui y repose.

Un lieu qui te rend maussade, qui te rend triste ?

Solférino, pour un souvenir vécu avec une désillusion amoureuse je crois. A part cet endroit, je dirais les cimetières ! Père Lachaise par exemple, ça ne rappelle pas que des bons souvenirs.

Un bar original qui t’a marqué ?

Soit celui dans le 15e où j’ai tourné Maria dans lequel il y a une ambiance sud-américaine, soit le Comptoir Général à République. C’est un très beau lieu et comme tout le monde, j’aime ça, ce genre d’endroit m’inspire.

« Paris, c’est un peu comme le Japon où il y a ce rapport avec la tradition et l’aspect futuriste et contemporain »

Est-ce qu’il y a un monument qui te rend fier de ta ville ?

En vrai il y en a beaucoup. Ça peut aller des plus célèbres comme l’Arc de Triomphe à la sculpture du Passe-Muraille, une petite place dans le 18e avec un homme qui traverse un mur. Paris, c’est un peu comme le Japon où il y a ce rapport avec la tradition et l’aspect futuriste et contemporain, tu vois. C’est pour ça que j’ai cité ces deux lieux assez antinomiques.

Une anecdote drôle ?

(Il réfléchit un moment) Il y en a forcément plein mais là, précisément, j’en ai pas. Enfin si, le retour de soirée à 6h du mat avec mes potes à l’époque où l’autodestruction faisait encore partie de ma vie (rires).

Ton jardin secret ?

Il y en a plusieurs mais mon quartier, plutôt le 18e que le 19e en l’occurrence. J’aime bien le terrain de basket Duperré à Pigalle où j’ai déjà tourné un clip , pour ce qu’il m’inspire graphiquement. Et sinon la place Saint Georges, toujours dans le même coin. Mais je pense que mon véritable jardin secret serait celui de l’Hôtel Amour évoqué précédemment. Il y a un bocal à poissons, tout ça. Ah oui et pour finir, la rue d’Ulm ! Il y a un autre bocal à poissons qui me rappelle des souvenirs d’enfance. Ça, c’était beau.

Nos coups de cœurs du Lord :

Photos par Valentin Belleville / Hans Lucas

Tags:
X