PERSPECTIVES #1.2 MODE – FOCUS : T-O-O-G-O-O-D

PERSPECTIVES #1.2 MODE – FOCUS : T-O-O-G-O-O-D

Ce mois-ci, venez découvrir la nouvelle chronique PERSPECTIVES : analyses et présentations de nouvelles tendances artistiques en deux parties, par Charlotte Gabriel. Composée d’un prisme sur l’actualité et d’un focus sur un label ou un particulier, la chronique se regroupera autour d’un grand thème. Pour le focus de ce premier volet sur la mode, découvrez le label indépendant T-O-O-G-O-O-D.

POLITIQUE DES TENDANCES ET TENDANCES POLITIQUES DU TISSU.

Brièvement. Pour ce premier focus artistique proposé au prisme de notre visite de l’exposition au musée des Arts décoratifs, notre choix s’est dirigé vers une marque d’un registre au cœur de notre sujet. On en vient à vous faire découvrir Toogood, un label artisanal jouant des frontières des codes vestimentaires occidentaux, entre le traditionnel et le radical.

L’expérience de la mode androgyne.

Présentation. Spécialisée dans la fabrication unisexe, cette marque anglaise créée par les soeurs Faye and Erica Toogood conçoit des manteaux et vestes au sein de collections indépendantes. La création suit généralement son propre rythme, en dehors de la binarité saisonnière printemps/été ou automne/hiver. C’est par le biais d’une fibre artistique engagée que les deux créatrices avancent le concept de neutralité du tissu, pierre angulaire d’un jeu subtil entre différents cadres temporels et tendances générationnelles.

Une politique du vêtement. Elles développent la réflexion d’un neutre comme partie intégrante non seulement de la notion de genre, mais aussi de celle d’âge et de morphologie. L’idée est de concevoir des réalisations singulières, individuelles et épurées, dépassant les présupposés physiques et pouvant se porter à la manière oversized tout autant qu’en fitted. L’association stylistique, qui n’est pas nécessairement précisée ou dirigée, devient l’œuvre du client lui-même.

Lorsque les arts percutent. Avec la collaboration d’artistes-peintres, d’architectes et designers, le style aérien de la marque retrace une tendance casual post-moderniste aux influences japonisantes. Ceci, motivé par un objectif unique : celui d’ « actualiser l’individu » aux travers de pièces sculpturales où l’urbain percute le rural, le béton à la paille, où le vide se dresse devant la substance et le silence au bruit. La conception de l’uniforme devient celle de l’individualité. À chaque collection (001-002-003-004-005-006-007) son communiqué, dont l’éthique se résumerait par la fameuse « LIBERATION FASHIONED BY INDUSTRY, NOT THE FASHION INDUSTRY »

Toogood à la London Fashion Week. Il y a deux mois, la marque proposait pour la première fois un défilé de sa collection 007 à la LFW. Ces créations résultent d’un travail manifeste au schéma chromatique personnalisé où s’affirme, entre les nuances et ombres de noirs, anthracites et verts, un jaune délavé. À cette gamme de tons neutres, sont joints des motifs (aux airs lointains de Kandinsky, peut-être) qui se juxtaposent eux-mêmes aux différentes matières des pièces. Pour jeter un coup d’œil, c’est par ici

Une promenade rue de Sévigné ? Au sein des stockists de la marque, le magasin haut de gamme LECLAIREUR reste l’hôte officiel de la capitale française. Vous pouvez retrouver Toogood dans plusieurs autres pays, tels les États-Unis, le Canada, la Chine, le Japon, l’Inde ou la Russie.

Crédits photographies :  Toogood

Informations pratiques

Contacts : 71 Redchurch Street, London, E2 7DJ
Sales : Katie Acornley
Tel. : +44 (0) 20 7226 1061
Instagram

Previous PODCAST 46 BY ABI (RA+RE RECORDS)
Next LES SORTIES DU MOIS - AVRIL 2017

About author

You might also like

MANEGE A TROIS, A DEUX C’EST BIEN, A TROIS C’EST MIEUX

De nos jours, difficile de lancer sa propre marque de tee-shirt parmi la concurrence. Il faut pouvoir faire la différence sur un marché où la consommation décline. On a déjà

Lancement du livre « Les Nanas d’Paname » au Sergeant Paper Artstore

Demain soir  les filles seront mises à l’honneur à travers la sortie d’un livre à la galerie Sergeant Paper, et pas n’importe lesquelles : les parisiennes dans leur pure essence.

« Dickies Life » Spring/Summer 2016

Depuis 1922, Dickies définit la culture lifestyle US. C’est au travers de son savoir-faire de qualité, que la marque nous offre une collection Printemps-Été 2016 tendance & intemporelle prouvant une fois