[REPORT] 75021 # : L’anniversaire

[REPORT] 75021 # : L’anniversaire

10h30.
Le réveil sonne et les esprits sont encore lourds d’une Die Nacht aux ambitions pharaoniques. Une fois qu’on a passé la nuit à danser sous le concorde, on se dit que les prochaines soirées vont être bien pâlichonnes. Mais bon, les rumeurs qui entourent le collectif 75021 sont suffisamment flatteuses et leurs événements trop rares pour qu’il soit permis de calquer notre samedi sur celui de nos grands parents. La décision est prise, cette après-midi, nous serons de la partie.
Un gramme de doliprane et deux cafetières plus tard, nous voilà donc confortablement installés dans un wagon du RER D – direction Saint-Denis.

14h.
Après avoir franchi les quelques deux cents mètres qui nous séparent de notre destination, nous faisons face à un immeuble beigeasse, aux fenêtres ceintes par de larges alcôves de béton noircies par la pollution – fleuron de l’architecture des années 60 et autrefois demeure des employés d’Alstom. Ambiance…
Premier point positif, les videurs, particulièrement sympathiques et enclins à la discussion, nous souhaitent une bonne journée en libérant le passage – ça change.

Au loin, on entend résonner les premières basses.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

Il faut moins d’une minute pour comprendre que nous avons mis les pieds dans la soirée du mois. Passés les vestiaires, les pulsations qui parcourent le lieu nous happent sans ménagement. Chaque couloir nous propulse dans une nouvelle fraction de l’événement. Chaque pièce parcourue déplie un peu plus le manteau d’arlequin qui habille la fête. Bienvenu dans le labyrinthe du 6b – bienvenue au pays des merveilles.

Au rez-de-chaussée s’étend un chill monstrueux recouvert de matelas, de canapés et de sièges de cinéma. Sur le mur du fond, de vieux clips de rap en surimpression défilent inlassablement devant les pupilles des premiers spectateurs. Les corps éreintés des plus matinaux d’entre nous se prélassent sur le sol duveteux – l’inconscient bercé par les flow de Mos Def et du Wu Tang Clan.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

Dehors, l’odeur de la viande grillée embaume l’atmosphère. On dérive de son banc au comptoir, du comptoir aux rencontres, des rencontres aux transats, ainsi de suite jusqu’à ce que l’envie de danser nous hisse vers les étages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

Au premier, ce ne sont pas moins de deux salles clubs et un troisième chill out qui occupent l’espace. Enfoncés dans les brumes rouge-carmin, les quelques fauteuils disséminés çà et là soutiennent sans fléchir une grappe de jouisseurs au bord de la rupture.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

A droite, la salle principale, fendue par une large colonnade de béton, offre une vue dégagée sur le canal et les tags qui fleurissent par dizaines. Les basses y sont lourdes, sèches, rapides. Une petite foule euphorique y use déjà la gomme de ses baskets depuis des heures. Nous avançons vers le bar. L’attente est quasi nulle. Elle le restera jusqu’au bout.

A gauche, un second couloir débouche sur la dernière salle. Elancée, oblongue, discrète – presque confidentielle. Les vibrations diffèrent. Les basses y sont plus profondes. – le son, résolument deep. Les ondes que diffusent les enceintes traversent impunément les corps qui s’abandonnent avec volupté à la magie du lieu. Pas besoin de faire un discours, c’est ici que nous passerons le plus clair de la journée.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

Le temps passe. Il est déjà 19h et nous dansons toujours. Impossible de s’arrêter. Chacun mesure le privilège qu’il a de participer à l’événement. Tout, de la musique à l’organisation en passant par les éléments, contribue à faire de ce samedi une expérience extraordinaire. Par une rangée de fenêtres hautes au vitrage polychrome, un jet de lumière pénètre dans la salle, oblique, épais, crépusculaire – il vient toucher cette foule de visages débordée par les sourires, tombe sur ces paupières fermées par l’extase, les arrose, les enflamme et réchauffe la nuque des danseurs tournés vers les platines. La composition du line up s’évapore dans la transe. Disparaissent avec elle l’épuisement, les contraintes et la douleur. Il n’y a plus qu’un rythme qui nous porte tous – comme un seul corps. Il n’y a plus que la musique. Des regards s’échangent mais les lèvres restent closes. Nous savons tous ce qui est en train de se passer. Nous savons tous que nous sommes là.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

21h.
C’est l’arrivée de Bambounou. Nous changeons une dernière fois de salle pour aller écouter le petit prince de la techno parisienne. Mais après deux heures de pulsations sauvages et où cohabitent sans se gêner cymbales stridentes et frappes à contretemps, la fatigue aura finalement raison de nous. Aux alentours de 23h, c’est à notre tour désormais de hanter les fauteuils de la chill room.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

– Il est peut-être temps d’y aller ?
– Oui. En plus demain il y a Rick Wade.
– …

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

Un énième merci au à 75021 et au 6B pour cet after incroyable. C’est à bout de souffle que je vous souhaite encore une fois un joyeux anniversaire.

75021 #7 : L'anniversaire, Beat à l'air

Longue vie à vous et longue vie au collectif 75021 !

LINE UP :

Salle Principale:
BAMBOUNOU
HXB live
ACID SQUARE DANCE live
DIDIER ALLYNE b2b RAPHAEL FRAGIL
LARRY BYNDON b2b FALL
ANETHA
KERMIT DEE b2b TOM JOYCE

Salle House :
DANIEL SAVI
RMNSC
DOCKSIDE CREW
ELIOTT LITROWSKI b2b LUCA EMINENTI

Chill:
Weddell Sea Observatory Sound System
( projet audio-vidéo spécial 75021 par Exploration Music)
PepTalk – (hip hop)
X_J – (afrobeat, funk)
Jim Irie (disco, funk, soul)
Exploration Crew

Previous [REPORT] Dimensions Festival - Pula
Next BE STREET WEEKEND Urban Festival - 5,6 Octobre 2013 - Grand Halle de la Villette

About author

You might also like

Électro 0 Comments

Interview : RATATAT x We Love Green Festival 2015

Un dimanche sous l’averse en début d’après-midi, quelques heures avant leur live événement en clôture du We Love Green Festival 2015, Beat à l’air est allé discuter avec RATATAT de la pluie

Report 0 Comments

[REPORT] KATAPULT PARTY presents RICARDO VILLALOBOS, JEF K, DANIEL BELL

La dernière Katapult, nom des désormais mythiques soirées du label Karat Records, avait lieu à l’Electric, salle qu’on ne vous présente plus, ce vendredi 4 avril. Une soirée attendue par

Report 0 Comments

[REPORT] SESSION DE RATTRAPAGE DE RICARDO VILLALOBOS CHEZ MERCREDI PRODUCTION – LE CABARET SAUVAGE – 12/10/14

Après annulation, session de rattrapage de Ricardo Villalobos chez Mercredi Production. La date est fixée, le 12 octobre, et ça s’annonce bien : un dimanche, l’après-midi, dans le cadre idyllique