[REPORT] ARTS FACTORY – CARTE BLANCHE A VIRASSAMY

[REPORT] ARTS FACTORY – CARTE BLANCHE A VIRASSAMY

Nous nous sommes rendus hier à la carte blanche donnée par la galerie Arts Factory au label Rue de Plaisance, autour des œuvres de Virassamy. En effet, le label Rue de Plaisance, fondé par Varoslav, donne une importance toute particulière à l’art graphique, en s’associant à un artiste, Virassamy, qui créé tous ses visuels. C’était donc son travail qui était mis en valeur.

Virassamy beat a l air 3

Quand on entre dans cette galerie de la rue de Charonne, l’ambiance est détendue et amicale. On nous offre tout de suite un verre de vin, des petits fours, et on se balade entre les œuvres en écoutant les DJs qui passent leurs vinyles de house groovy. Parfait pour un mardi soir en sortant du boulot…

Parmi les œuvres exposées, nous avons pu voir les originaux utilisés pour les produits et la communication visuelle du collectif, ainsi que des sérigraphies, des objets personnalisés…

Virassamy beat a l air 4

Virassamy est un artiste bordelais, exilé à Berlin où il a ouvert sa propre galerie et atelier de graphisme Zirkumflex. Les travaux présentés hier sont des encres sur papier, parfois très minimalistes, parfois très fouillées. On y trouve des références à l’actualité, mais aussi au tarot marseillais, influence de sa mère qui tire les cartes… Ainsi, ses œuvres foisonnent de symboles, et elles valent de prendre le temps d’y perdre son regard : à chaque nouveau coup d’œil on y découvre un détail qui nous avait échappé, une signification que l’on n’avait pas vue au premier abord…

Virassamy beat a l air 5

Dans sa collaboration avec Rue de Plaisance, Virassamy a les mains libres. La seule contrainte peut venir du format auquel il doit s’adapter. Très autonome dans son dessin, il ne s’inspire pas vraiment de la musique qu’il doit illustrer, parfois du titre du disque dont il doit réaliser la pochette, même s’il « trouve toujours un lien ». Ainsi, chacune des pochettes de Rue de Plaisance est vraiment une œuvre à part entière, et non un simple travail de graphiste.

Virassamy beat a l air 2

Virassamy est aujourd’hui dans un tournant de sa production artistique, et nous livre qu’il est actuellement en train de retourner à un dessin plus minimaliste, plus immédiat, proche de ce qu’il présente dans son blog. Ainsi, c’est autant pour leur musique que pour le travail de l’illustrateur que l’on guettera les sorties du label Rue de Plaisance.

 

Crédits photo : Ariane Bourdic

Previous MORE FESTIVAL - VENISE - 2 AU 5 JUIN 2016
Next WEATHER FESTIVAL 2016

About author

You might also like

Hip-Hop 0 Comments

Flying Lotus : « You’re Dead ! » Vidéo clip

Oyé Oyé ! Ou Plutôt Mirez Mirez ! Le dernier trailer du nouvel album de Flying lotus est une attaque kamikaze contre nos yeux et nos oreilles, KaWaboungaaaaa ! La dernière fois que

Culture 0 Comments

ZALTAN – QUARTIER CHOC (MIXTAPE – GRVTS002)

Après une première édition chez Astral Soda en 2013, du nom de Quartier Chic, Quentin Vandewalle aka Zaltan co-maître incontesté de la belle Rolls qu’est devenue Antinote, bifurque avec un

Culture 0 Comments

VIANDES ! Du gras, des nerfs, du sang – Le Huit – 23/24/25 Janvier 2014

La viande déchaîne les passions comme les papilles. Cuite ou crue, tendre ou nerveuse, bovine ou porcine, parfois végétarienne, elle laisse rarement insensible.Miroir de la société, la viande ? Peut-être