CHARGEMENT

Type à Chercher

Report – Débroui-art : Jumanji – Culture Palace d’Ivry

Partager

C’était notre première fois au Culture Palace, nous sommes arrivé à 15h30, et à notre agréable surprise, les dés ont joué les prolongations (le jeu devait s’arrêter à 15h). Certains d’entre nous sont rentrés pour 3 euros, d’autres moins chanceux pour 8 euros, mais avec un cocktail gratuit!

Dès notre arrivée, une ambiance détendue se dégage, les merguez et chipos sont en train de dorer pour le plaisir de nos papilles. Les orgas ont vraiment mis les bouchées doubles pour nous offrir une déco atypique: vieux canapés, tourne-disques, dinosaures en papier mâché en clin d’œil à Jumanji, etc. On se balade dans la salle, on admire la fresque réalisée par Lucas R. et Marco, on fait même son marché dans une friperie éphémère. On se pose ensuite une bière à la main, sur l’un des nombreux canapés, installés dans la salle et le jardin.

Deuxième bonne surprise, le prix des consos! Pour 3 euros, on a le choix du roi pour se désaltérer: verre de vin blanc, de rosé, de bière ou de punch maison! De la même manière, on se restaure sans se ruiner, avec des hots dogs à 2 euros.

Evènement en journée oblige, l’atmosphère se veut chaleureuse, baignée de soleil. Après des dj sets pour inaugurer l’évènement, c’est la belle chanteuse Mariama qui donne le premier concert. Accompagnée de sa guitare, elle conquit tout le monde grâce à sa voix soul magnifique. C’est ensuite au tour du groupe de hip-hop jazzy Naiad de nous faire voyager. Accompagnés d’un trompettiste, d’un bassiste et d’un beatboxer, les deux rappeurs au flow incroyable mettent le feu à la débrouil-art. Tout le monde est séduit et chante avec eux. On a trouvé la relève de NTM! Vient ensuite le tour du groupe Bosom Budy, emmenés par un chanteur à la bonne humeur contagieuse et une chanteuse charismatique! Bosom Budy nous offre un cocktail détonant de rythmes africains, soul et funk qui aura fait vibrer tout le monde!

Il est déjà 20h et les concerts laissent place à un dernier dj set. On regrette l’absence d’un dj set de deep-house/techno qui aurait remotivé les troupes pour démarrer la soirée! On remarque une certaine perte de vitesse entre l’ambiance endiablée des concerts et celle qui a suivi, seul bémol de l’évènement! Mais on nous avait prévenu, il s’agissait d’un évènement en journée, pas de grosse soirée au programme! A 22 heures passées, on décide de quitter les confortables canapés pour d’autres festivités, cette fois-ci nocturnes!

Beat à l’air a passé une très bonne après-midi et renouvèlera avec plaisir l’expérience.

Peace & Beat !

 


PS: Plus de photos sur notre page facebook

 

Tags:

Vous aimerez aussi

X