[REPORT] DIE NACHT 001

[REPORT] DIE NACHT 001

 

DIE NACHT Beat à l'air - Affiche

Décollage Imminent

 

La fin de l’été nous paraissait déjà lointaine, on commençait déjà presque à s’y faire, mais c’est alors que ce 20 Septembre dernier, le collectif Die Nacht qui nous fait rêver depuis 2008, décide de nous offrir un dernier voyage, sans escales vers les étoiles.

Comme à son habitude, le collectif qui clame haut et fort son « projet  d’une nuit meilleure », sait comment faire monter le suspense.

Le 27 aôut dernier, une invitation mystérieuse, 3 phrases, 1 line-up,

Un mythe de l’aviation renaît le temps d’une nuit

Un hall d’aéroport transformé en dancefloor géant

Un tarmac comme piste de décollage vers une nuit étoilée

Au début difficile d’y croire,  on croit toujours avoir déjà tout vu ou presque niveau soirée à Paname.

 

ÂME [Innervisions, GE]

 qui voyage dans le futur depuis 2003, un aperçu du délire avec cette Boiler Room en feat avec Dixon .

TROY PIERCE VS TOMAS MORE [Items & Things, USA]

 Troy, qui envoie de la grosse techno sauce Detroit-Chicago,en duo d’exception avec notre compatriote

Tomas, du label Get the Curse, Pour faire simple, le gars à fais sa première dates clés avec Seth Troxler, Maetrik et Jamie Jones et il est l’acolyte, entre autres de Clément Meyer,Magda, Jennifer Cardini, Chloé,  et j’en passe… Sensations garanties.

PATRICE BAUMEL [Trouw, NL]

Le Hollandais amateurs de Warm ups psychédéliques.

OLIBUSTA [Get the Curse, AUS]

Le petit dernier de la bande

 

Ok la quand même niveau line-up, il n’y a pas eut de blague.

C’est donc en ce  Vendredi 20 septembre avec la bonne réception du « Boarding pass »  (« 25€ c’est cher », rappelons nous que tout bon line-up a un prix )

L’histoire est belle, le 31 mai 2003, dernier vol Paris-New-York du Concorde, 10 ans que cette avion mythique se la coule douce dans son hangar.

Le projet ? Un hall d’aéroport, 2 concordes, un tarmac, que la fête commence.

 

BEFORE/

L’apéro de rigueur passé, c’est le moment de prendre la direction de l’Aéroport du Bourget,  ou quelques milliers de voyageurs attendent le départ.

La soirée n’a pas encore commencé que déjà se pointe une étape négative, les NAVETTES, on se croirait à un départ de WEI, au bout de la troisième qui pars remplie et vue la masse humaine aux relents alcoolisés qui attends,  il faut donc prendre un taxi, ça coute cher… ça en fera moins pour le bar (Pas de CB oblige!)

Une fois la guerre des navettes esquivées par la prise onéreuse d’un taxi, un dernier parcours du combattant pour traverser la foule pour avoir (ENFIN) le plaisir de se retrouver devant le Hall d’embarquement,

 

DIE NACHT Beat à l'air - Hall

ARRIVEE/

Arrivés à l’intérieur du Hangar,  la touche DIE NACHT est claire et nette, surprendre, stimuler, faire vivre un moment rare, tout y est.

C’est le moment de lever la tête et d’un seul coup on se sent tout petit, la vue des 2  monstres, la taille du hangar et le parfait échos des  beats technos pour un décollage en bonne et due forme, on étais prévenus, ce sera sans escales.

DIE NACHT Beat à l'air - Concorde

Les artistes annoncés tiennent leurs promesses, et nous emmènent tour à tour dans leurs univers musicaux,

Âme,  qui nous fait voyager très loin,

 

DIE NACHT Beat à l'air - Ame

PAUSE CIGARETTE/

Le voila le fameux Tarmac, à première vue rien d’exceptionnel, c’est un fumoir à l’air libre, juste ce qu’il faut pour échanger entres potes, communier.

C’est alors que s’est faite entendre plusieurs fois de suite la phrase :  « Mais les mecs, c’est une fusée ! »

DIE NACHT Beat à l'air - Fusée

 

Un autre délire enfantin  exaucé, on rattaches les ceintures et on reprend le voyage sous la direction du duo Troy Pierce / Tomas more.

DIE NACHT Beat à l'air - Troy Pierce

Ils ont fait le choix d’un set rythmé par des sonorités futuristes et des montées incessantes, en soit les meilleures ingrédients pour un voyage réussi.

 

Difficile de suivre pour  Patrice Baumel du label Trouw et Olibusta de chez Get the Curse qui s’en sortent malgré tout .

 

DIE NACHT Beat à l'air - FOULE

DERNIERE PAUSE/

Découvertee de l’autre côté du hangar, de quelques foodtrucks, parfait remontant pour enchainer jusqu’au bout de la nuit, malheureusement rare sont ceux qui ont encore du cash (A quand la CB pour ce genre de soirée…)

 

DIE NAXHT Beat à l'air - DIENACHT

Un dernier coucou au fusée ansi qu’aux 2 Concordes, et c’est le retour vers les navettes une énième guerre pour laisser au loin, l’aéroport ou chacun à vécus un dernier voyage..

 

THE END/

Une DIE NACHT 001 nuancée peut être par le prix du billet, les contraintes géographiques du lieux, le fait qu’il n’y ait pas de machine à Carte Bleue, mais prenons conscience des choses :

Un line-up qui impose, un lieu atypique et vierge d’événements festifs, une scénographie pointue, ça se paie !

Comme une cérémonie d’ouverture d’une année au bon gôut « de nuits meilleures »

 

Merci DIE NACHT.

 

Previous La Machine Présente DIAL ALLNIGHTER w/ LAWRE...
Next DURE VIE • PRÉFACE · Samedi 5 Octobre @Panic Room

About author

You might also like

Hip-Hop 0 Comments

[REPORT] Sneakers Event Paris

Beat à l’air a sacrifié sa grasse mat’ dimanche dernier et a trainé ses guiboles au « Sneakers Event », un événement qui avait lieu à Paris et qui a rassemblé

[REPORT] LOVE ON THE ROOF – R2 MARSEILLE + PHOTOS

Le Zig Zag qu’on ne présente plus sur Paris, investit le lieu le plus prisé de Marseille: Le rooftop R2 (aire de) Marseille. Le plus beau spot de la ville

Musique 0 Comments

[REPORT] WEATHER FESTIVAL 2015

Retour en vidéo sur le Weather Festival 2015 avec les interviews de SA3, Ben Vedren, Le Loup, Seuil et Neue Grafik. Facebook Twitter Google+ Pinterest