[REPORT] SOUKMACHINES – LE PAVILLON DU DR PIERRE

[REPORT] SOUKMACHINES – LE PAVILLON DU DR PIERRE

11274702_10205877876521223_1366697228_n
La teuf en banlieue avait déjà le vent en poupe et cet événement confirme une fois de plus ses avantages.

Fraichement arrivé dans ce lieu insolite, on fût agréablement surpris par la beauté du spot. Difficile d’y croire avant de s’y rendre: un lieu de teuf en pleine ville de Nanterre à 20 minutes depuis Châtelet, et à peine 5 minutes de marche une fois à quai, même si ouvert à tous provinciaux, banlieusards etc. les Parisiens ne trouveront pas d’excuses pour ne pas s’y rendre. L’accessibilité du lieu est un vrai plus !

Après avoir passé l’entrée gratuitement (mais où va le monde ?), l’envie d’aller faire le tour du propriétaire se fait vite sentir. La bonne humeur y est, on arrive sous un soleil tapant, les petits groupes de bohèmes à même l’herbe, le batifolage sous les arbres, les dandies au badminton, ça y est ! C’est l’été !
Les orgas (Soukmachines) déjà bien connus ont su apporter leur science et leur savoir-faire au pavillon doté d’une architecture remarquable.

11287156_10205877876401220_604710457_n

Résultat, une très grande sensation de liberté se dégage du lieu. On vogue, on s’assoit par-ci par-là, entre les différents stands et scènes. À l’extérieur comme à l’intérieur, des bars éparpillés évitent le va et viens. Des verres servis avec le sourire, et à un prix très abordable. Un stand de « banh mi » (sandwich vietnamien) pour se requinquer après quelques punchs, à 4euros le sandwich, bien meilleurs que le combo burgers/frites gras habituel.

soukmachine 2 beat alair pavillon

Niveau musique différentes scènes mises en places: coté jardin, les différents dj enchainent les morceaux funk/disco/house depuis une fenêtre. Le public très répondant ne s’est pas fait prier pour danser. À l’intérieur côté salon, mention spéciale à la scène live afrobeat qui a littéralement enflammé la pièce. Toujours à l’intérieur une cave avec plusieurs pièces au plafond bas et au mur de béton, faisant tout de suite sentir une ambiance club, ici aussi l’énergie est folle.

11328955_10205877876241216_498520523_n

11291877_10205877875801205_1554629776_n

Le collectif DKO a vraiment envoyé la sauce dans cette cave presque pleine à craquer, les filles au premières loges pour apprécier le charme des 2 compatriotes aux platines qui jonglent avec leurs vinyles avec une aisance déconcertante. Ça résonne, ça hurle en cœur, on retrouve la joie de ces grands espaces déchus qui paraissent si lointains (été dernier).

11119598_10205877876441221_1232201438_n

Un public hétéroclite avec une énergie positive clairement là pour s’amuser et échanger plutôt que pour pavaner. Un lieu avec une forte identité et du charme. Déjà beaucoup de monde à cette première et toujours de la place pour se déhancher ! Une vibe sur chaque scène, un public au top, les 7 mois de résidence dans le Pavillon du Dr. Pierre ne seront pas de trop.

L’équipe de Soukmachines nous a accueillis à bras ouverts et ça fait plaisir d’être reçu avec de grands sourires plutôt que par des types blasés qui te prennent pour du bétail…

Paul Malye et Jonathan Lalbat.

Previous PODCAST 29 BY PAUL SINH
Next OPERATION MAXI PUISSANCE x PAUL B = B SIDE - 29.05.2015

About author

You might also like

INVERSE I BERLINPINPIN – TRABENDO – 09/07/16

▇▇▇ 5€ avant 1h / inscription sur le mur de l’event ▇▇▇ Miroir mon beau miroir … Inverse ma nature et laisse-moi devenir mon double sournois, mon jumeau maléfique, ma

X- SALES BÊTE ÉPISODE VI ♥ VILLANOVA -X

Après une pause bien méritée de 15 Jours, les SALES BÊTES sont de retour ! et comment te dire que c’était plus qu’un manque, une déchirure de pas pouvoir vous

[REPORT] NUITS SONORES 2016

La semaine dernière Beat à l’Air s’est exilé en terre lyonnaise afin de profiter des quatorzièmes Nuits Sonores. Retour sur trois jours mémorables de chill au bord du Rhône, de soleil estival,