Sidney Charles – House Lesson ( Avotre )

Sidney Charles – House Lesson ( Avotre )

Sidney Charles 2

Le producteur Berlinois Sidney Charles nous donne pour ce début d’année 2013 une « House Lesson » de très bonne facture et on peut dire que…ça déboite !

Signé sur Avotre (Re.You,Santé…),qui doit certainement être uns des derniers labels à sortir de nos jours des galettes en format vinyl.

Ce nouveau titre joue sur une rythmique très simple propre à la Tech House, mais aux nuances et texture des plus alléchantes. C’est noir, entêtant et à tout à fait sa place dans les clubs les plus underground d’Ibiza.

Sidney Charles photo

Samples de voix black et chaude de rigueur dans ce genre de production,ce nouveau Sidney Charles est tout sauf original mais on aime, on adore, on adhère.

Le remix de Chris Carrier est malheureusement comme à son habitude…inutile…

Autant rester sur la track original (et oublier Chris par la même occasion).

Sidney Charles se produira le 2 février à Avignon à l’Infinit Club (mais passe à Paris enfin!), faudra donc se déplacer et surtout pas manquer ça car ses Djset sont à l’image de ses productions : Hot !

Avotre : http://a-votre.com/

ANDRES KOMATSU

 

Previous \ The Pro Letarians - 2nd Mixtape : « Not All Of Me Shall Die » /
Next Rubbish - L'art de faire dans la dentelle

About author

You might also like

Podcast 0 Comments

December Podcast by Modig

C’est le rendez-vous habituel de chaque fin de mois pour découvrir des artistes talentueux. C’est avec Modig, que nous continuons notre concept 1mois, 1dj, 1 interview. Enjoy ! ////FR///// Salut Modig, merci de

Musique 0 Comments

LA SCÈNE ÉLECTRONIQUE ESTONIENNE : LE COLLECTIF MÜRK

(English version below) Une partie de la rédaction est installée en Estonie depuis quelques semaines déjà et ce, pour encore quelques mois. On a donc décidé de vous emmener à

Musique 0 Comments

The Access – Something New

J’ai découvert The Access il y a quelques mois, et je doit dire que pour le moment , aucunes de ses productions house chicos et good feeling ne m’ont déçu