fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

[INTERVIEW] EVERYDAYZ & PHAZZ – ALMERIA

Partager
© Laurene Berchoteau

© Laurene Berchoteau

Salut Everydayz, salut Phazz, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs qui ne vous connaitraient pas encore ? 
Everydayz, producteur de musiques actuelles.
Phazz, producteur de musiques actuelles.

 

Vous avez appelé votre album Almeria, alors référence à la ville ou au son de Gainsbourg ?
C’est les deux. La ville d’Espagne pour le décor, la lumière, l’esprit portuaire, l’air marin. C’était pour planter le décor et jouer avec le vocabulaire sonore qu’inspire ce genre de lieu.
Le son de Gainsbourg aussi. Dans “Initials BB”, Gainsbourg dit “A chaque mouvement on entendait les clochettes d’argent à ses poignets, agitant ses grelots, elle avança et prononça ce mot: “Almeria”!”. Ce passage nous a inspirés.

 

Nous ne sommes généralement pas fan des formats album, souvent trop long et assez difficiles à construire. Cependant il se trouve qu’avec le votre, assez court (10 tracks) on ne s’ennuie pas et surtout on voyage. Comment avez-vous construit cet album ?
On a d’abord créé la matière première lors d’une première session studio à Lyon chez moi. On a ensuite laisser reposer ces premiers jets pour les retravailler quelques mois plus tard. Une fois qu’on avait fini de les lisser et de réellement sceller les émotions de chaque track, nous avons commencer à développer notre scénario pour ensuite essayer de le mettre en scène à travers des événements sonores comme dans les interludes, l’intro…

 

Pour vous, quel est le meilleur endroit où l’écouter ? On a une petite préférence pour la plage (présente sur certaine track) cet été.
Cet album peut s’écouter dans différents endroits. Tout d’abord, on peut l’écouter d’une traite en voiture, en train, en avion, en partant vers le soleil, en vacances. Ce genre d’album qui t’invite au voyage et qui te donne envie de profiter du paysage qui défile. C’était en tout cas l’un des objectifs en faisant ce projet.
Après, d’un autre côté, si on écoute les titres phares individuellement, je pense que l’endroit où on peut les apprécier le mieux, c’est en club, en festival, avec du gros son.
Sinon, on peut l’écouter sous la douche, sous la pluie, on peut tout faire. Libre à chacun de se l’approprier.

 

Cet Lp passe vraiment par une multitude de styles que vos deux univers mélangent et s’associent efficacement. Comment pourriez le qualifier en un mot ?
Polygone.

 

Partons sur des questions plus légères, un track à partager avec nous ?
Oui. Un track de hip hop que j’aime bien. Young Thug et le morceau c’est “Flaws”.

 

https://www.youtube.com/watch?v=8_-0BYD79RY

Le moment que vous préférez dans une soirée ?
Quand elle commence!

 

Un artiste à suivre dans les mois à venir ?
(Everydayz) DJ Smokey 666. C’est un producteur Canadien. Je trouve qu’il y a un côté Madlib, mélangé à des sonorités actuelles, ce qui rend la chose intéressante.
(Phazz) Mura Masa, un jeune anglais qui fait le taf.
© Laurene Berchoteau

© Laurene Berchoteau

Nous avions déjà accueilli vos amis de la Fine Équipe pour un podcast il y a quelques mois. Après Boulangerie 3, est ce qu’on vous revoit bientôt en leur compagnie ?
Il y a des chances que vous nous croisiez encore ensemble oui, on roule ensemble et c’est eux qui nous ont soutenu avec Almeria donc ça coule de source! On leurs fait une bise d’ailleurs!

 

Vos prochaine Gigs ?
On joue ensemble au FISE à Montpellier le samedi 16 mai en B2B ainsi que le vendredi 24 juillet pour le festival La Calypso à Canet-Plage, événement émergent mais de renommée internationale!
En ce qui me concerne (Everydayz), je serai en concert avec Némir et St Flavour en avant-première pour la nouvelle formation live du projet Némir, à l’EMB de Sannois le dimanche 24 mai. Ensuite, en solo, je serai au Festival l’Original le lundi 1er juin à Lyon pour un set hip hop exclusif et explosif; le vendredi 12 juin je joue au Festineuch à Neuchâtel en Suisse; le dimanche 14 juin je suis programmé à la Block Party d’H&M à Paris; le vendredi 10 juillet aux Francofolies; et au festival Les Nuits Underground à Perpignan le samedi 25 juillet.

 

Pour finir un dossier de chez Nowadays à raconter ?
 Nous sommes des tombes!

 

Tags:

Vous aimerez aussi

X