fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

INTERVIEW – LE BON NOB

Partager

e bon nob itw beat a lair Le Bon Nob, Bruno de son prénom enchaîne les 16 depuis maintenant un bon bout de temps! On l’avait découvert avec ses séries Le Bon Nob sur Youtube il y’a de ça 3ans. Le gars a fait du chemin entre temps, il en est à son 2e album solo, enchaine les dates et les freestyles.

À côté de son projet solo, il évolue avec son frère jumeau sur un autre projet : Yepa (À prononcer Yeeepaaaa!). Un univers chaud et coloré qui sort des terrains Hip-Hop pour aller titiller la variété.
On a posé quelques questions au bonhomme pour en savoir un peu plus !


BAL: Salut Nob ! Peux-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
Le Bon Nob: Salut les amis, Nob, je suis un parisien de 27 ans qui rap depuis une douzaine d’années. J’aime la musique en général. Je chante aussi avec mon frère. Je suis pour un rap réfléchi et humaniste. Vive les mots.

BAL: On t’a découvert avec la série freestyle Le Bon Nob sur Youtube, le concept à l’air d’avoir plutôt bien pris. Tu en es maintenant à l’épisode 35, tu continues la série ?
LBN: Oui à la base ça me servait à écouler mes textes. J’avais plein de couplets isolés parce que j’écrivais quasiment tous les jours donc j’en ai fait des séries de freestyles en attendant de sortir mon premier album. Ça a bien marché. Les gens ont commencé à suivre le blase, comme Le Rootsneg s’appelait déjà Nob, j’ai ajouté « Le Bon » devant. Puis à force, la série de freestyle a pris de l’importance. J’en ai fait à chaque fois que j’avais besoin d’envoyer mes textes, de les cracher simplement sans forcement avoir à faire un clip. Juste un besoin d’apporter un support récurrent aux gens pour leur donner ce que j’ai en attendant les projets plus sérieux. Je vais continuer oui, en ce moment je bosse sur l’album donc j’ai moins de courage pour ça, mais je commence à sentir le feu qui boue en moi ! haha

BAL: En regardant de plus près, on a vu que tes premières vidéos datent de 3 ans, mais concrètement depuis combien de temps évolues-tu dans le rap ?
LBN: Je fais du rap depuis 12 ans, au départ pour m’amuser avec mes frères, puis ensuite j’ai fait des binômes, d’abord avec MakG puis avec Fazer, des mc de chez moi. Puis j’ai démarré le projet d’album avec Jim et les vidéos sur internet ont démarré à ce moment-là. Ça paraissait important de se montrer un peu sur le net pour que l’album soit entendu et petit à petit je me suis fait prendre par ce rap 2.0.

BAL: Depuis tout ce temps quels sont les changements majeurs que t’as pu observer dans ce milieu ?
LBN: De plus en plus de MC, de moins en moins de vrais passionnés, de moins en moins de réflexion. Mais du coup de plus en plus de plaisir de voir que ça se tape contre cet effet de mode. Y’a plein de bons MCs dans l’ombre.

BAL: Comment tu vois ton avenir dedans ?
LBN: Je vais continuer à me faire plaisir, sortir mon deuxième album, le faire vivre en concert tant que les gens auront envie de voir ma face. Ça serait déjà au top !

BAL: Ton album «P’tit con » sort très prochainement, tu peux nous en dire un peu plus ?
LBN: Il y aura 15 titres, des featurings avec mes proches, 4 beatmakers de talents. Je prépare les textes de cet album depuis 2 ans et je suis fier de le voir sortir bientôt. Surement à la rentrée, septembre 2015. Je voulais le sortir en juin, mais je sors déjà l’album de mon groupe, Yépa alors c’est compliqué.

BAL: Comment fonctionnes-tu avec la production? Tu as un beatmaker qui évolue avec toi ?
LBN: Non j’ai quelques potes dont j’aime le taffe avec qui je bosse souvent, notamment Clem Beatz et Chess, mais je suis ouvert à ce qu’on m’envoie. J’écoute et je kick ce qui me parle ! Alors, à la votre les beatmakers, faites péter les prods!

BAL: À coté de ça tu as un autre projet « Yepa » avec ton frère jumeau, comment est né le projet et, sérieux, vous arrivez à bosser ensemble ?
LBN: On a toujours fait du son ensemble à la maison sans jamais rien sortir, on avait chacun nos projets solos de nos côtés, puis un jour à force d’entendre les potes nous dire de sortir un album on s’est lancé ! C’est un délice de bosser avec Remo, c’est mon frère jumeau et on se kiff. Ça roule ! Yépa ! On bosse avec 6 musiciens, on prend du plaisir en concert et l’album sort le 1er juin 2015 !

Les gars seront notamment en concert pour la sortie de leur album à la boule Noire à Paris le 18 juin en équipe : 10 musiciens sur scène plus des invités, yepaaaa !

BAL: Quel est le meilleur concert que tu as pu faire avec Yepa ou en solo ?
LBN: La première partie de La Rumeur avec Pand’or. On a parlé un moment avec eux en loge, magique. Vive ces gens-là.

BAL: Tu as une anecdote à nous raconter lors d’un concert ?
LBN: Pas vraiment pendant un concert, mais un grand moment sur scène, c’était au concert de KRS One, il a fait un Open Mic, j’ai kické, il m’a big up, j’ai kiffé toute la semaine qui a suivi ! Hahaha…

BAL: Quels sont les artistes qui t’influencent le plus en ce moment ?
LBN: En ce moment j’écoute beaucoup Charles Bradley et Hannah Williams ! Tueurs !

BAL: En dehors de la musique, j’imagine que tu as d’autres projets professionnels ?
LBN: Oui, je fais de la vidéo et je prépare un petit recueil de texte !

BAL: Ça veut dire quoi pour toi Beat à l’air ?
LBN: Ça veut dire que la caisse claire raisonne pour celui qui veut bien l’écouter. Bless !

Retrouvez l’actualité du Bon Nob:

Sur Facebook,

Twitter,

Et Youtube !

X