fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

July Podcast by La Fine Équipe

Partager

la fine equipe beat à l'air

C’est le rendez-vous habituel de chaque fin de mois pour découvrir des artistes talentueux.

C’est avec La Fine Équipe, que nous continuons notre concept 1mois, 1dj, 1 interview.

Enjoy !

 

Salut La Fine Equipe, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs qui ne vous connaitraient pas encore ? 

LFE c’est 4 Beatmakers, 3 Marseillais et 1 Parisien : Oogo, Gib, Blanka et Chomsky.

C’est le scratchs et le turntablism qui nous ont réuni, au départ on était un groupe de 3 scratcheurs un peu à la BNN ou C2C puis on a évolué vers la production et le mix.

Vous vous êtes rencontrés en école de son, vous avez par la suite pris des chemins différents, notamment avec vos projets perso. Vous vivez à Paris et Marseille. Comment se déroule le travail quand on n’est pas tous focus et à proximité ?

C’est exact, on a rencontré Chomsky au cours d’une formation d’ingé son (Gib a monté un gros studio: « One Two Pass It », Blanka fait du mastering chez « Kasablanka » ). On a kiffé le mec et ses prods il a donc rapidement intégré l’équipe. À une Époque c’Était plus compliqué mais on vit tous à Paris depuis plusieurs années on a plus trop de soucis pour la synchro et les collab’. Chomsky et oOgo ont monté le label Nowadays Records donc à nous 4 on de quoi produire et faire vivre nos projets et ceux des autres : Fakear, Hoosky et les séries Just A Lil’ Beat (MrHone et Geteye, Phaze et Everydayz) entre autre.

 

Vous êtes passés par des EPs très différents les uns des autres, à commencer par la boulangerie à vos débuts, Gremlins très dark, et le mois dernier avec Lov For Ever qui est plus groovy funk. Quelles sont vos influences pour être aussi éclectiques dans vos prods ?

On ratisse large, ces derniers temps on apprécie beaucoup Kaytranada, Stwo, des nouveaux beatmakers francais comme Everydayz ou Superpoze. Gib est a fond dans les morceaux obscurs de librairie sonore, le duo Hoosky (oOgo et Chomsky) apporte cette vague electroclub dans nos sons et le live aussi a beaucoup changé notre processus créatif. Lov’ For Eva est plus groovy car il représente bien l’ambiance qu’on aime lors de nos live et des échanges qu’on a avec le public.

Gremlins c’était vraiment un projet à part, super dark, et c’est ce dont on avait envie à ce moment là, on aime aussi aller là où on nous attend pas forcement, on se limite pas quand on imagine un projet. Notre prochain album sera dans la même veine que Lov’ For Eva.

Vous vous nourrissez chacun des gouts de chaque membres du crew, comment avez vous réussi à trouver la recette idéale pour accorder vos influences ?

C’est l’aspect positif d’une collaboration à plusieurs, on a beaucoup d’influences communes mais aussi des coups de cœurs perso qu’on partage avec les autres, ça influence notre façon de faire de la musique. Les outils qu’on utilise aussi évoluent, ça a un impact fort sur nos prods. Bizarement on a pas de recette mais on a quand même des rôles forts : oogo arrange les prods, chomsky est ultra prolifique, il compose beaucoup de musique, Gib s’occupe des scratchs mais le rôles ne sont pas figés.

 

Lov For Ever est donc un EP plus happy que les précédents, mise à part les beaux jours qui arrivent pourquoi un changement de style radical par rapport à Gremlins ?

Comme on a dit précédemment c’est un tout, Hoosky, Jukebox Champions, nos potes, les lives, le matos, la musique qu’on écoute en tournée et les nouveaux gars de la scène beatmaking font qu’on évolue au quotidien sans perdre de vue notre base hiphop et groove musique.

 

Quelle était selon vous la meilleure soirée 2014 ?

Bon l’année n’est pas encore finie mais on a beaucoup aimé notre séjour en Grèce et notre concert à Thessalonique, c’est la bas qu’on nous a soufflé LFE = Lov’ For Eva !

 

Avez-vous un lieu où vous préférez mixer ?

On aime mixer partout mais plus particulièrement dans les spots en extérieurs ou insolites: le toit d’un bus pour la release party de la boulangerie 2, une ancienne usine EDF pour celle de Fantastic Planet, sur un bateau dans la rade de marseille, ou simplement dans un club qui a du gros son comme le nouveau casino par exemple…

 

Y a-t-il un organisateur ou un artiste avec qui vous voudriez collaborer dans le futur ?

Q-Tip serait un kiff absolu !! il y en a plein, trop pour tous les citer ici, mais on aimerait beaucoup bosser avec Blu, Madlib, HD Been Dope, Ta-Ku, Enio Moricone, Keith Mansfield, Brad Mehldau, Giles Peterson….la liste est longue !!

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur vos prochains projets, sorties?

Notre prochain album sera dispo à l’automne, ça va être la boulangerie 3 mais à la sauce 2014, les morceaux seront plus longs et arrangés que les précédentes boulangerie, il y aura aussi des invités bien sur, on fait pas une boulangerie tout seul !!

On va bosser sur notre live pour avoir un univers visuel plus fort, intégrer de la video et s’éclater à jouer nos nouveaux morceaux.

 

Que faites-vous quand vous ne mixez/produisez pas ?

Quand c’est pas pour la Fine Equipe, Gib enregistre et mixe dans son studio OneTwoPassIt, il c’est occupé du prochain album de GUTS qui sort en septembre,  Blanka tourne avec JukeboxChampions et ASM quand il ne masterise pas, et les 2 autres gèrent et font avancer NWDS Records. Sinon on fait comme tout le monde, on aime la bonne bouffe, les bonnes choses de la vie, les soirées avec les potes, les concerts…et des fois on part en vacances!!

 

Si chacun devez garder un seul son au monde, lequel choisiriez vous ?

Impossible de répondre a cette question !

 

Que peut-on vous souhaiter pour vos prochains projets ?

Qu’on arrive à produire des grosses bombes, à chopper les feat qui vont bien!

Qu’on passe sur toutes les radios, que nos morceaux soient joué par les meilleurs djs et qu’on écume tous les festivals autour du monde…what else ?

 

 

 

 

X