fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

PERSPECTIVES #3.1 ARTS NUMÉRIQUES — PRISME : MAISON NOIR INVESTIT L’EP7

Partager

Ce mois-ci, c’est la sortie du troisième volet de la chronique PERSPECTIVES : analyses et présentations de nouvelles tendances artistiques en deux parties, par Charlotte Gabriel. Composée d’un prisme sur l’actualité et d’un focus sur un label ou un particulier, la chronique se regroupe autour d’un grand thème. Pour le prisme de cette troisième édition consacrée aux arts numériques, et à l’occasion de la soirée Bonsoir ! par Maison Noir qui aura lieu ce soir, découvrez ou redécouvrez son hôte : l’EP7.

MOUVEMENT.S DE L’AIR/ÈRE NUMÉRIQUE.

Ce vendredi 8 février, le collectif Maison Noir investit l’EP7, une guinguette numérique et gourmande située dans le 13ème arrondissement de Paris. L’occasion pour nous de revenir sur les différentes facettes de cet espace de plusieurs étages, fraîchement ouvert depuis l’année dernière au 133 avenue de France.

« Si vous voyez de la lumière, frappez à la porte, c’est gratuit ! » Collectif Maison Noir

Quand les arts numériques modélisent le design urbain. Art audiovisuel, génératif, interactif, immersif ou robotique, toutes ces branches font partie intégrante des arts numériques, au sein desquelles se développent le net-art, le bio-art, les jeux-vidéos, la réalité augmentée ou bien virtuelle. Né formellement au début des années 1960, ce genre artistique trouve ses racines dès les années 1920. Les artistes qui amorcent le mouvement s’inspirent alors des concepts dadaïstes du premier quart de siècle, en utilisant cette fois le langage et les dispositifs techniques de l’ordinateur. Aujourd’hui, les évolutions technologiques permettent de produire des créations artistiques par/sur les interfaces et les réseaux, de façon plus accessible. Les champs d’explorations et expérimentations sont vastes, et les concepts intellectuels et engagements artistiques démultipliés. Par essence, les arts numériques se mêlent aux supports physiques. Par effervescence, ils développent une nouvelle grammaire de nos environnements urbains, tangibles comme affectifs.

Au coeur du projet, sur sa surface : de l’expression artistique sur (douze) écrans. L’EP7 est guinguette, mais surtout guinguette du digital. Avec pour objectif de démontrer la qualité et participer à la vitalité de la création numérique version grand format, l’établissement a déjà pu projeter des oeuvres de Signe Pierce, Pia Myrvold, YIA ou Invader. Une programmation exigeante, qui permet à la structure de s’inscrire architecturalement et communiquer émotionnellement dans/avec ce quartier à l’identité forte.

Du restaurant bistronomique au dancefloor. Allez dans ce café culturel qui vous propose un panel d’activités et profitez d’une carte soigneusement conçue par le label indépendant Animal Record x Animal Kitchen ! Des cours de yoga en terrasse, une pause au restaurant à l’étage en passant par le bar, l’EP7 accueille aussi des concerts de tous les styles ainsi que des événements musicaux (principalement électroniques) en soirée.

C’est ce soir ! Rendez-vous de 19h à 02h dans l’écrin numérique de l’EP7, pour aller vibrer des mélodies aériennes de la première réunion de famille de Maison Noir.

Crédits photographies : cultur’easy
Images extraites du film réalisé par Sébastien Gabriel

Informations pratiques

Adresse : 133 Avenue de France, 75013 Paris
Tél : 0143456807
Mails : privatisation@ep7.paris | facade@ep7.paris | musique@ep7.paris
Événement Facebook

Tags:
X