fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

PODCAST 31 BY LE MELLOTRON

Partager

C’est le rendez-vous habituel de chaque fin de mois pour découvrir des artistes talentueux.

Après 3 mois de pause, nous revenons avec Le Mellotron qui enchante vos oreilles tout au long de l’année grâce au mellotron.com

Enjoy !

Salut Le Mellotron, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, pouvez-vous  présenter pour les lecteurs qui ne vous connaitraient pas encore ?

Salut ! Alors pour se résumer on est un un peu un couteau-suisse 2.0. A la fois une webradio, un site web qui parle de musiques, d’évènements etc, mais aussi un bar, un lieu de rencontre et tu peux même nous suivre en vidéo sur les internets.

Comment vous est venue l’idée de créer la radio, puis la péniche avec stream et pour finir le bar ?

A la base on était juste un site qui parlait de musiques au sens large puis y’a 3-4 ans on a fait évoluer les podcasts qu’on postait en playlist intelligente puis en flux radio continu. La suite logique était d’inviter les acteurs de la musique à venir passer du son en direct. Patron de label, producteurs, DJs, collectifs ont petit à petit trouvé leur place dans la grille de la radio. La technologie nous a permis rapidement de pouvoir streamer en vidéo en plus de l’audio. Un Boiler Room like en somme. Puis on a eu la chance de rapidement trouver des studios sur une péniche sur la Seine grâce à Anders qui s’occupait déjà du Café A pour lequel on bossait aussi. L’histoire a duré un an sur les flots puis on a regagné la terre ferme y’a un peu plus d’an, au 6 rue beaurepaire à côté de République, en plein coeur de Paris. Maintenant faut venir nous voir et nous claquer la bise 🙂

Quelle sera pour vous la prochaine évolution du collectif ?

On vient de faire l’acquisition d’un meuble à vinyles y’a quelques semaines et on va proposer à certaines émissions de proposer leur catalogue, leurs coups de coeur, leur collection perso à la vente. Une sorte de mini-disquaire à l’image de la couleur musicale du Mellotron quoi.

Des nouveautés sur le format des live ou des interviews ?

On devrait petit à petit ouvrir la grille des émissions en journée en parrallèle de l’activité de disquaire, ce qui permettrait de doubler voir tripler les émissions en direct, proposer plus de takeover aux jeunes collectifs ou labels naissants.

Vous avez une sélection d’artistes très éclectique, comment est ce que vous les sélectionnez ?

On sélectionne au feeling et au gré des rencontres qu’on peut faire en soirée, au bar, festivals ou sur proposition. On reste large, éclectique, parfois pointu mais toujours accessibles.

Comment voyez vous l’évolution de la nuit et de la musique à Paris ?

La nuit est en perpétuelle évolution depuis quelques années. Je pense qu’elle n’est pas prête de s’arrêter de nous surprendre. Les frontières parisiennes s’élargissent et laissent de plus en plus de places à de nouvelles fêtes, de nouveaux promoteurs, de nouveaux lieux et c’est tant mieux, on les soutient à fond.

Quelle sera la soirée à retenir cette année ?

Y’en a beaucoup trop pour n’en retenir qu’une. On pense forcement à l’Alter Paname et sa monstrueuse after au Cabaret Sauvage y’a quelques semaines, au nouveaux lieux comme A La Folie à La Villette qui offre une superbe programmation dans un lieu sublime, les mensuelles Mona à La Java qui ne cessent d’être de grande qualité et bien sûr l’arrivée du Virgo y’a un mois avec des line-up de mastodonte tous les vendredis.

Un artiste qu’il ne faut surtout pas louper ?

DJ Krush ! C’est son grand retour après 11 ans d’absence ! Le mec revient avec un album hallucinant. On a la chance de jouer avec lui le 10 novembre prochain à La Machine. C’est à la fois un rêve d’ado et un intant auto-promo on avoue…

Les prochaines gigs du Mellotron ?

Y’a cette fameuse date avec DJ Krush et DJ Spinn le 10 novembre à La Machine donc mais surtout le dimanche de cette même semaine, le 15, c’est la Tea-Time by Gilles Peterson à La Bellevilloise. Rendez-vous immanquable pour tous les amoureux de musiques, du Mellotron et du patron Gilles Peterson of course.

Tags:

Vous aimerez aussi

X