fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

Partager

weather winter les fistons beat à l'air 5
On est arrivé tôt, très tôt, 18h, motivé et prêt à rester jusqu’au petit matin dans les grands hangars du Paris Event Center pour le Weather Winter. Avec une programmation « classique » qui a fait polémique, l’équipe Concrete nous a tout de même offert une chouette et longue soirée pour patienter avant cet été. Avec deux soundsystems bien réglés, de beaux visuels, des prix attractifs, une organisation impeccable et une tripoté d’artistes excellents, que demander de plus ?

weather winter les fistons beat à l'air 7 weather winter les fistons beat à l'air 9

Dès l’ouverture par Behzad & Amarou, les 30 premiers arrivants se dandinaient déjà. Le lieu s’est doucement rempli et à minuit il était difficile de trouver de la place pour danser. Malgré tout ce qu’on peut en dire, chacun des artistes a fait ce qu’on attendait de lui. On a bien transpiré avec Kenny Larkin, on a groové avec Hood, Raresh a envoyé du bois, François X était bien énervé et Garnier fut fidèle à lui-même… Un line-up de l’espace qui était là comme à la maison, en effet sans grande surprise, mais franchement, on a largement eu ce qu’on était venu chercher – et on nous l’a servi avec beaucoup d’amour.

weather winter les fistons beat à l'air 8 weather winter les fistons beat à l'air 6 weather winter les fistons beat à l'air 3

Niveau public, c’était varié, on retrouvait des danseurs habitués de la nuit parisienne, des vieux de la vieille, des « grands connaisseurs », des occasionnels, des bandes de potes venues pour se la coller…. Alors oui, c’était des bousculades, des gens parfois désagréables, des files indiennes qui traversent tout le dancefloor… mais il y avait surtout cette belle et réelle volonté de partager la musique qui nous est chère dans un esprit très positif, pendant un petit festival à visibilité internationale.

weather winter les fistons beat à l'air 4 weather winter 2 les fistons beat à l'air

Malgré un espace « chill » un peu sommaire, mention spéciale pour la déco du Camion Bazar, les bénévoles sur-motivés et les foodtrucks.

On est sorti de là à 7h30, courbaturés et ravis.

Photos by Les Fistons (Yanis Hamnane)

Tags:

Vous aimerez aussi

X