fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

Partager

le tournedisque beat à l'air

C’est le rendez-vous habituel de chaque 21 du mois pour découvrir de nouveaux artistes talentueux.

C’est avec Le Tournedisque que nous continuons notre concept 1mois, 1dj, 1 interview.

Enjoy !

 

Salut Le Tournedisque, merci de répondre à nos questions ! Première question plutôt classique, pouvez-vous  présenter pour les lecteurs qui ne vous connaitraient pas encore ?

On est 3 potes, et depuis 3 ans on partage tous les jours nos découvertes musicales. L’idée de base : rester simple, se faire plaisir et partager des morceaux, sans critiques endiablées, sans blabla, sans fioritures.

A côté de ça, on fait une mixtape de temps en temps, quelques scènes lors de festivals, on a sorti des fringues avec nos potes Kulte, un hotdog avec Spok (bisou manager) et plus récemment notre fameux bouquin.

 

Comment vous est venue l’idée de créer ce site ?

Il existe des milliers de sites musicaux, mais la plupart rajoutent un gros pavé de texte avant que tu puisses écouter le morceau, pour te présenter la biographie, les influences, le parcours de l’artiste, etc. Nous on voulait justement éviter ça, et laisser les gens se faire leur propre opinion : tu cliques, tu écoutes, tu aimes ou tu n’aimes pas. Point.

Et surtout, on voulait faire ça de manière élégante, proposer un site sur lequel tu te sentes bien. C’est notamment pour ça qu’on travaille avec des artistes qui habillent la bannière du site tous les mois, et que globalement le design du site est très sobre mais vraiment travaillé.

 

Comment sélectionnez vous les différentes tracks du site ? Y a t il des critères qui sont pour vous essentiels ?

Il faut simplement que le morceau nous plaise. C’est le seul critère que l’on s’est fixé, pour tous les titres postés. Après, que le morceau vienne de sortir ou non, s’il est déjà relayé ailleurs ou pas et si on a déjà posté des sons de cet artiste, ça nous est égal…

Quand on trouve du son sur d’autres sites, on met systématiquement un petit mot gentil à leur attention, tel que “vous êtes beaux” ou “tu as la peau douce”.

 

Avez vous vu depuis les dernières années une évolution dans la musique ?

On n’aurait pas la prétention d’avoir un avis d’expert sur le sujet, étant donné qu’on a démarré le site il y a 3 ans, mais on sent qu’il y a vraiment beaucoup plus de passerelles entre les genres musicaux que dans le passé. Aujourd’hui, le public ne va pas voir un “style” de musique en particulier mais va dans une soirée avec un état d’esprit très ouvert. Et quand tu vois des mecs comme Laurent Garnier qui font des sets de 5h en mélangeant techno, hip-hop, funk et house, tu te dis que c’est pas prêt de s’arrêter. Et tant mieux !

 

Vous faites également pas mal de dates, quelle était selon vous votre plus belle soirée en 2013 ?

La soirée la plus dingue était clairement celle du festival WeArt à Marseille, où on s’est retrouvé devant 10 000 personnes sur un super beau lineup, entre N’to et 2manydjs. L’ambiance était folle. Les festivals Solidays et Rock Island étaient aussi de très beaux moments qu’on garde au fond de notre coeur, à côté de notre N64 et du Big Tasty.

 

Avez-vous des artistes qui vous inspirent ou vous influencent ?

On a des influences très variées : en ce moment on écoute pas mal Axel Boman, Earl Sweatshirt, HNNY, Dj Koze, Todd Terje, Rejjie Snow, Moodymann, Matthew Herbert, Cuthead, tout ce qui sort de chez Local Talk, Pampa Records, OFF recordings, ou encore les inégalables Rone, Pantha du Prince, Four Tet…

 

Quelle est votre avis sur la nuit parisienne ces 2 dernières années?

On trouve qu’il y a de plus de gens (DA, labels, etc) qui se motivent et se bougent pour organiser des soirées avec des lineup couillus. On est proche des petits gars de Roche Musique, Pain Surprises ou encore du Badaboum, qui ont réussi à transformer l’ancienne Scène Bastille en un endroit absolument canon. Sinon, des collectifs comme La Dame Noir, Cracki ou La Mamie’s font preuve d’une énergie de dingue et apportent vraiment quelque chose de neuf à la Nuit, à Paris comme en province.

 

Vous avez récemment publié votre livre “Le Guide” qui regroupe pas mal d’artworks avec quelques interview. Pourquoi était il important pour vous de regrouper tout ca ? Comment vous est il venu l’idée de faire ce “Guide ?

L’idée de base était de créer un bel objet, qui rassemble 100 morceaux que l’on aime beaucoup. Naturellement, on s’est dit qu’on allait continuer à faire ce qu’on fait tous les jours sur le site : sélectionner des sons de façon simple et jolie. D’où l’idée de demander à des graphistes, photographes, illustrateurs ou tatoueurs de venir illustrer ces morceaux. A l’arrivée, on est très contents du résultat : ça donne un très bel ouvrage, en édition limitée et numérotée et jusqu’à présent, l’accueil est très bon, au niveau des artistes comme des gens qui nous suivent. Il en reste seulement quelques-uns, on vous conseille de ne pas trop traîner pour récupérer un exemplaire : leguidedutournedisque.tumblr.com .

le guide le tournedisque 1

le tournedisque le guide

Tags:

Vous aimerez aussi

X