fbpx
CHARGEMENT

Type à Chercher

Partager

beat à l'air inox

Inox Park Festival !  Nous y voilà (ou presque…)

Mais qu’est ce que c’est au juste? Et bien l’IPF,  c’est genre une énorme fête dans un cadre naturel et verdoyant, sublimé par des décors éphémères et situé dans la ville de Chatou (78) et qui rassemble chaque années autour de 18 000 festivaliers prêts à en découdre. Avec notamment une pool party, des espaces chill out, des manèges…

Arrivés sur les coups de 14h, nous avons suivi silencieusement les festivaliers survoltés jusqu’à l’entrée du Parc . Ambiance  grand public (qui est d’ailleurs au rendez vous et en masse! ) et bon esprit . Direction la Green Stage, nous sommes directement plongés dans la musique de l’italien Angry Kore . Une techno passable mais sans plus. Le système son est quand à lui vraiment puissant ! Je ne sais pas d’ou proviennent ces énormes caissons de basse, mais chacun devrait en avoir un/plusieurs chez soi.

i79

Le dj de Zurich, Daniel Portman, prend les manettes . Le festival bat son plein. Un bon set pour les amateurs de tech-house mélodique et fédératrice.

i65

Entrée de jeux pour Avrosse qui rehausse le niveau de la Green Stage et entame un set entre deep house & techno. Mis à part son remix de la panthère rose qui était d’un kitch intersidéral , le set fut épique .

beat à l'air inox

On sent une petite tension entre Julian Jeweil et Avrosse. Mais attendez…oui c’est bien ça !

Le britannique a eu l’audace de manger un peu sur le set d’un des dj français les plus respecté et prolifique du moment. Autant dire que c’était pas la joie (d’autant plus qu’on était aux premières loges alors comment vous dire…).

Entre temps , des performances  façon power rangers avaient lieu .

beat à l'air inox

On sent que les organisateurs on essayés d’insuffler une ambiance Tomorrow land/Burning Man au festival .

beat à l'air inox

 

i21

Lorsque Julian Jeweil commence son mix, on sent une certaine violence (et la bass qui a monté d’un level) . Sa réputation de producteur au kick imparable n’est plus a faire. Il nous a également fait l’immense plaisir de passer son titre The Gang à la sauce “hit-hat” amélioré. C’est l’extase dans les gradins. Un moment de joie absolue. Julian Jeweil is in “da house” .

beat à l'air inox

Marc Houle, reprend les platines. Le dieu de la techno froide et sans concession arrive devant un public déjà conquis. Le pape de l’EDM berlinoise se fait une joie de nous offrir une musique sans fioritures.  Il n’a d’ailleurs pas oublié de regarder dans ses petits papiers avant d’arriver sur scène, car il en a profité pour nous gratiner d’un remix de son Where is Kittin en featuring avec la reine de l’electroclash made in France .

Finalement, l’Inox Parc Festival s’est révélé cool dans l’ensemble (sans atteindre des sommets), à la sonorisation adapté à un clubbing en plein air et au prix vraiment abordable .

Photographies by Oh Jude

Tags:
X